84e
Rallye Monte-Carlo

18 - 24 janvier 2016

Meeke prend la tête du 84e Rallye Monte-Carlo

Publié le 22 janvier 2016

LEADER APRÈS LES SPÉCIALES NOCTURNES DU JEUDI, LE BRITANNIQUE KRIS MEEKE TERMINE LE PREMIER JOUR DU RALLYE MONTE-CARLO AVEC UNE COURTE AVANCE DE 6.9S.

Sur la première spéciale, le pilote Abu Dhabi Total Team était devancé par le Champion du Monde en titre Sébastien Ogier.

Déterminé, Meeke donnait la réplique au héros local dans l’ES2. Il dominait la Volkswagen pour 11s au terme des 20.38km chronométrés. Une performance lui permettant de signer son premier scratch de l’année et la tête du rallye. “Tout se passe bien”, soulignait-il, radieux.

Dans le même temps, Ogier déplorait son approche trop prudente sur les cinq derniers kilomètres du jour, où la neige et le verglas étaient au rendez-vous. Le Français ne paniquait cependant pas : “Je suis content d’être ici. Ce n’est que le début du rallye !”

Son équipier Andreas Mikkelsen évitait les problèmes au volant de sa Volkswagen. Le Norvégien complétait le podium devant la nouvelle Hyundai i20 WRC de Thierry Neuville, déjà à 31.4s de Meeke.

Quatrième sur l’ES1, Jari-Matti Latvala rencontrait ensuite des problèmes pour chuter au septième rang à la fin de l’étape.

“J’ai heurté quelque chose sur la première portion de verglas”, détaillait le Finlandais. « La voiture a commencé à glisser donc j’ai enfoncé le pied sur l’accélérateur. Nous avons dû effleurer un pont ou quelque chose du genre. Je craignais d’avoir endommagé la suspension arrière. Après cela, nous avons levé le pied.”

Hayden Paddon héritait alors de la cinquième position. Révélation de la saison 2015, le Néo-Zélandais travaille son coup de volant à bord de l’ancienne Hyundai i20 WRC avec un certain succès puisqu’il devançait Mads Østberg de quatre dixièmes en fin de journée.

Devant se réhabituer à la Fiesta du M-Sport World Rally Team, le Norvégien n’était pas aidé par les conditions. “C’est impossible d’évaluer notre vitesse sur une telle spéciale », affirmait-il après l’ES2. “L’adhérence