1er
e-Rallye

12 - 16 octobre 2016

e-Rallye Monte-Carlo : Réservé aux aventuriers des temps modernes !

Publié le 25 novembre 2016

e-Rallye Monte-Carlo (12-16 octobre 2016) 

Cette toute nouvelle épreuve prend lieu et place du Rallye Monte-Carlo des Energies Nouvelles et Rallye Monte-Carlo ZENN (Zero Emission – No Noise) au sein du calendrier des manifestations organisées en Principauté par l’Automobile Club de Monaco. Ouvert à plusieurs catégories de voitures non polluantes et sans émission de CO2, essentiellement électriques ou à hydrogène, ce nouvel opus a séduit 35 équipages qui s’élanceront le 12 octobre de Fontainebleau. 

En organisant cette première édition du e-Rallye Monte-Carlo, l’Automobile Club de Monaco fait à nouveau office de précurseur et scelle par la même occasion son engagement dans le secteur des énergies nouvelles et du développement durable. « Dans ce domaine, l’ACM avait déjà ouvert la voie il a une vingtaine d’années avec l’organisation d’un Rallye Electrique autour de Monaco en 1995 », rappelle Christian Tornatore, Commissaire Général. « Avec le e-Rallye Monte-Carlo, qui est finalement à la compétition routière ce que l’e-Prix est au circuit, l’idée était de partir de beaucoup plus loin, comme l’avait fait en 1911 les pionniers du Rallye Monte-Carlo. Et pour cette version des temps modernes d’un rallye propre sans aucune émission de CO2, nous sommes tous agréablement surpris d’avoir fait le plein d’engagés avec des voitures de nouvelle génération, représentant une dizaine de constructeurs automobiles. Au-delà des voitures électriques, représentées majoritairement par les leaders du marché telles Renault Zoé, VW e-Golf, Tesla Roadster ou S, Nissan Leaf, Bmw I3 ou autre Citroën Berlingo, ce sont surtout les modèles à pile à combustible, alimentés à l’hydrogène, qui vont défrayer la chronique. L’hydrogène, c’est la voiture propre par excellence et nous aurons la chance d’avoir la participation, en première mondiale, de trois Toyota Mirai et de trois Renault Kangoo transformées par Symbio FCell… »

Le départ des 35 concurrents est fixé le 12 Octobre 2016 à partir de 14h00 à Fontainebleau, dans le cadre très idyllique de son château du 12e siècle, pour une aventure de près de 1000 kilomètres pour rejoindre la Principauté de Monaco.

La première étape ‘’Fontainebleau – Circuit de Nevers Magny-Cours – Alès’’, sur la base d’un parcours et de ravitaillements libres, avec un système de suivi instantané et vérification du kilométrage par GPS, devrait permettre aux engagés d’apprivoiser autonomie et consommation de leurs véhicules en fonction du choix de leur itinéraire.

Premier objectif : Atteindre le parc de rechargement situé sur la Place de la Mairie d’Alès avant le Vendredi 14 Octobre 12h00… sous peine d’être pénalisé ! Puis, à partir de 13h30, les concurrents prendront la direction du Pôle Mécanique d’Alès pour prendre part à une première épreuve de régularité unique en son genre sur le Circuit « Rallye Asphalte», avec, un tour de reconnaissance, et deux tours de régularité, à une vitesse moyenne imposée, dont le meilleur sera pris en compte pour le classement général.

Toujours sur le même principe d’un parcours de liaison et de ravitaillements libres, la deuxième étape ‘’Alès-Monaco’’ comprendra trois épreuves de régularité entre les localités suivantes :

  • FONTVIEILLE (13) – EYGUIERES (13)
  • MANOSQUE (04) – MONTMEYAN (83)
  • REGUSSE (83) – DRAGUIGNAN (83)

L’arrivée des premiers concurrents en Principauté de Monaco est prévue le Samedi 15 Octobre 2016 à partir de 12h00.

Après une après-midi réservée aux différentes recharges, le départ de la dernière étape ‘’ Monaco-Monaco ‘’ sera donné à 20h30. Cette ultime boucle de trois zones de régularité, disputée de nuit entre les villages suivants :

  • MONTI – LUCERAM
  • LUCERAM – MOULINET
  • MOULINET – SOSPEL

devrait permettre aux compétiteurs encore en course d’en découdre pour la victoire finale.

Le déjeuner de Clôture et de Remise des Prix aura lieu pour sa part le dimanche 16 octobre 2016 dans les salons de l’Automobile Club de Monaco.

Monaco, le 5 octobre 2016