75e
Grand Prix de Monaco F1

25 - 28 mai 2017

Formule 1

Vettel rouge de bonheur

Publié le 28 mai 2017

Sebastian Vettel a remporté la 75e édition du Grand de Monaco de Formule 1. Parti depuis la deuxième position sur la grille, l’Allemand a grillé la politesse à son coéquipier Kimi Räikkönen au jeu des arrêts au stand. Resté en piste cinq tour de plus que le champion du monde 2007, « Baby-Schumi » a définitivement pris l’avantage au 40e tour à la suite de son unique passage par les boxes.

Le pilote Ferrari s’impose devant son coéquipier Räikkönen et la Red Bull de Daniel Ricciardo l’autre grand gagnant de la salve des changements de gommes. Jamais en mesure de menacer les deux Ferrari de tête, Valtteri Bottas empoche la quatrième place de ce Grand Prix de Monaco devant la seconde Red Bull pilotée par Max Verstappen.

L’autre représentant de la firme à l’étoile Lewis Hamilton a, de son côté, limité la casse en conquérant la septième place sous le drapeau à damier. Longtemps figée, cette 75e édition du Grand Prix de Monaco s’est emballée à partir de la 60e boucle suite à l’impressionnant vol plané de Pascal Wehrlein au Portier. Accroché par la McLaren de Jenson Button, l’Allemand a décollé avant de s’encastrer contre les barrières Tecpro.

Heureusement sans conséquences pour le pilote Sauber, cet incident a provoqué la neutralisation de la course derrière la voiture de sécurité. Marcus Ericsson va alors se laisser piéger par des freins froids au 65e tour en tirant tout droit dans le mur à Sainte-Dévote. Stoffel Vandoorne abandonnera dans la foulée au même endroit avant que Daniil Kvyat n’achève sept boucles plus tard la liste des abandons.