1er
Monaco ePrix

09 mai 2016

3 questions à … Stéphane Sarrazin : « On est à la maison »

Publié le 08 mai 2015

Stéphane, vous évoluez à domicile ce week-end. Après un début de saison difficile, une belle performance en Principauté est-elle cruciale pour essayer de se relancer ?

Oui, c’est clair. On est à la maison, chez Venturi et on a à cœur de faire un super résultat. On est passé tout près à de nombreuses reprises depuis le début de la saison. C’est maintenant qu’il faut que ça tourne. On a une très bonne voiture. L’équipe a beaucoup travaillé, on a fait du simulateur. On est vraiment prêt à réaliser un super truc ici. J’espère que cela va bien se passer.

Comment expliquez-vous les difficultés vécues en début de championnat ?

J’ai tapé une fois en course. J’ai aussi connu pas mal de soucis mécaniques lors du changement de voiture. On a souvent eu un petit souci à ce stade de la course. Cela a gâché de bons résultats à Miami, Long Beach, mais également à Putrajaya. Cela fait partie de la course. Il reste cinq ePrix à disputer. On vient de passer la mi-saison. Il y a beaucoup de points à prendre et on va vraiment donner le maximum pour réussir une superbe fin de saison.

Les bonnes performances de votre coéquipier Nick Heidfled lors des premières courses vous ont-t-elles contrarié ou au contraire conforté dans le potentiel de votre monoplace ?

C’est top que Nick ait pu rouler aux avant-postes en début de saison. J’étais devant lui lors des deux dernières courses que ce soit en qualification ou en course. On est là pour se battre et donner le meilleur de soi-même. Ça a été un coup lui en début de saison et maintenant c’est plutôt moi. On verra ce week-end, mais l’important est que Venturi soit en haut de l’affiche.