86e
Rallye Monte-Carlo

22 - 28 janvier 2018

Ogier-Tanak-Sordo : Impressions

Publié le 26 janvier 2018

Sébastien, une bonne journée, mais un petit incident cet après-midi, parlez-nous en…
SO : Si je suis assez ici, au milieu de vous c’est que ce n’est pas si mal, mais la deuxième partie de la journée n’était pas géniale. J’ai perdu 40 secondes avec le tête-à-queue et je dois remercier les spectateurs – ils m’ont aidé quand je suis sorti de la route à la sortie de l’épingle. Sans cet incident, j’aurais été confortablement installé en tête. J’apprécie la bataille avec mon ami Ott – mais demain il va falloir attaquer dès le début.

Pouvez-vous le déstabiliser ?
En réalité il est différent, il essaie de ne pas le montrer, mais s’il s’approche trop, je vais devoir me montrer malin…

Nous attendons un changement de conditions de route demain – qu’en sera-t-il s’il neige ?
Cela pourrait être intéressant et je suis content de ne pas partir en premier sur la route si la neige est au rendez-vous, ça peut être difficile – je n’ai pas utilisé cet avantage aujourd’hui [d’être le premier sur la route] mais sans le tête-à-queue, j’aurais pu. Nous avons un peu bataillé avec le choix des pneus et les informations météo aujourd’hui, je pense que je dois en toucher un mot à Ott… Nous avons le gars d’Estonie qui fait les prévisions… Ott a eu raison à chaque fois et nous, nous avions tort ! Pour parler plus sérieusement, nous devons faire les bons choix demain.

 

Ott, quelle incroyable première journée complète – aviez-vous imaginé que c’était possible ?
OT :
Evidemment, ça aurait été difficile d’en rêver avant le début du rallye. Pour le moment, je n’ai pas à me plaindre, les conditions ont été piégeuses cet après-midi et la voiture roule toujours bien. J’ai un bon feeling avec cette voiture depuis le début et c’est bon signe.

Comment pouvez-vous vous rapprocher de Seb ?
Comme nous avons pu le voir aujourd’hui, il se fait vieux et commence à faire quelques erreurs, il s’endort pendant la course, je ne sais vraiment pas ce qu’il fait… Demain, il sera encore plus fatigué et plus somnolent. Non… Sébastien est fort, ce sont ses routes, il joue dans son jardin, c’était agréable et maintenant nous verrons ce qu’il va se passer.

 

Dani, que pouvons-nous attendre de vous demain ?
DS : Nous avons fait quelques petites erreurs avec le choix des pneus dans des conditions difficiles aujourd’hui, nous avons perdu un peu de temps. Sébastien a attaqué fort et ses chronos étaient durs à suivre, demain va être une journée longue et difficile – nous verrons de quoi nous serons capables.

Confiant sur la neige et le verglas ?
Ce sera difficile s’il neige – ok, nous avons déjà fait une spéciale sous la neige et la descente était piégeuse (Sisteron). Ce sera la même chose pour tout le monde, il faudra faire le bon choix de pneu et nous ferons de notre mieux.