75e
Grand Prix de Monaco F1

25 - 28 mai 2017

Formule 1
Vettel rouge de bonheur
Lire la suite
Publié le 28 mai 2017
Formule Renault Eurocup
Course 2 : Fenestraz de bout en bout
Lire la suite
Publié le 28 mai 2017
Porsche Supercup
Course : Ammermüeller persiste et signe
Lire la suite
Publié le 28 mai 2017
Formule 1
Kimi Räikkönen : « La meilleure place pour s’élancer »
Lire la suite
Publié le 28 mai 2017
Formule 2
Course 2 : De Vries en costaud
Lire la suite
Publié le 27 mai 2017
Formule 1
Qualification : Räikkönen remonte le temps
Lire la suite
Publié le 27 mai 2017
Le MGP LIVE : Des activités tout public
Lire la suite
Publié le 27 mai 2017
Formule 1
Essais Libres 3 : Vettel monte en puissance
Lire la suite
Publié le 27 mai 2017

Actualités

Vettel rouge de bonheur
Formule 1
Publié le 28 mai 2017
Sebastian Vettel a remporté la 75e édition du Grand de Monaco de Formule 1. Parti depuis la deuxième [...]
Course 2 : Fenestraz de bout en bout
Formule Renault Eurocup
Publié le 28 mai 2017
Sacha Fenestraz a remporté la course 2 de la Formule Renault Eurocup. Leader de bout en bout, le [...]
Course : Ammermüeller persiste et signe
Porsche Supercup
Publié le 28 mai 2017
Michael Ammermüeller a converti sa pole position en victoire lors de la course monégasque de la Porsche Supercup. [...]
Kimi Räikkönen : « La meilleure place pour s’élancer »
Formule 1
Publié le 28 mai 2017
À quel point êtes-vous excités de partir en pole à Monaco ? Il s’agit bien évidemment de la meilleure place [...]
Course 2 : De Vries en costaud
Formule 2
Publié le 27 mai 2017
Nyck De Vries a empoché la victoire lors de la course 2 de la Formule 2. Deuxième sur [...]
Array
(
    [0] => WP_Post Object
        (
            [ID] => 28766
            [post_author] => 326
            [post_date] => 2017-05-28 18:12:02
            [post_date_gmt] => 2017-05-28 16:12:02
            [post_content] => Sebastian Vettel a remporté la 75e édition du Grand de Monaco de Formule 1. Parti depuis la deuxième position sur la grille, l’Allemand a grillé la politesse à son coéquipier Kimi Räikkönen au jeu des arrêts au stand. Resté en piste cinq tour de plus que le champion du monde 2007, « Baby-Schumi » a définitivement pris l’avantage au 40e tour à la suite de son unique passage par les boxes.

Le pilote Ferrari s’impose devant son coéquipier Räikkönen et la Red Bull de Daniel Ricciardo l’autre grand gagnant de la salve des changements de gommes. Jamais en mesure de menacer les deux Ferrari de tête, Valtteri Bottas empoche la quatrième place de ce Grand Prix de Monaco devant la seconde Red Bull pilotée par Max Verstappen.

L’autre représentant de la firme à l’étoile Lewis Hamilton a, de son côté, limité la casse en conquérant la septième place sous le drapeau à damier. Longtemps figée, cette 75e édition du Grand Prix de Monaco s’est emballée à partir de la 60e boucle suite à l’impressionnant vol plané de Pascal Wehrlein au Portier. Accroché par la McLaren de Jenson Button, l’Allemand a décollé avant de s’encastrer contre les barrières Tecpro.

Heureusement sans conséquences pour le pilote Sauber, cet incident a provoqué la neutralisation de la course derrière la voiture de sécurité. Marcus Ericsson va alors se laisser piéger par des freins froids au 65e tour en tirant tout droit dans le mur à Sainte-Dévote. Stoffel Vandoorne abandonnera dans la foulée au même endroit avant que Daniil Kvyat n’achève sept boucles plus tard la liste des abandons.

 


            [post_title] => Vettel rouge de bonheur
            [post_excerpt] => 
            [post_status] => publish
            [comment_status] => closed
            [ping_status] => closed
            [post_password] => 
            [post_name] => vettel-rouge-de-bonheur
            [to_ping] => 
            [pinged] => 
            [post_modified] => 2017-05-29 16:03:15
            [post_modified_gmt] => 2017-05-29 14:03:15
            [post_content_filtered] => 
            [post_parent] => 0
            [guid] => http://acm.mc/?p=28766/
            [menu_order] => 0
            [post_type] => post
            [post_mime_type] => 
            [comment_count] => 0
            [filter] => raw
        )

    [1] => WP_Post Object
        (
            [ID] => 28757
            [post_author] => 4090
            [post_date] => 2017-05-28 13:49:32
            [post_date_gmt] => 2017-05-28 11:49:32
            [post_content] => Sacha Fenestraz a remporté la course 2 de la Formule Renault Eurocup. Leader de bout en bout, le Français décroche sa deuxième victoire en Principauté après son succès obtenu l’an dernier sous la pluie. Le pilote Josef Kaufmann Racing précède Robert Shwartzman (+0.687) et le vainqueur de la veille Will Palmer (+1.222).

Particulièrement mouvementée dans le peloton, la course a notamment été marquée par un incident dès le premier tour au Fairmont dans lequel six pilotes ont été impliqués. Frank Bird, Henrique Chaves et Jarno Opmeer ont été contraints à l’abandon dans cet embouteillage. L’épreuve s’est achevée sous régime de voiture de sécurité à la suite du crash de Thomas Neubauer à Sainte-Dévote.
            [post_title] => Course 2 : Fenestraz de bout en bout
            [post_excerpt] => 
            [post_status] => publish
            [comment_status] => closed
            [ping_status] => closed
            [post_password] => 
            [post_name] => course-2-fenestraz-de-bout-bout
            [to_ping] => 
            [pinged] => 
            [post_modified] => 2017-05-28 13:49:32
            [post_modified_gmt] => 2017-05-28 11:49:32
            [post_content_filtered] => 
            [post_parent] => 0
            [guid] => http://acm.mc/?p=28757/
            [menu_order] => 0
            [post_type] => post
            [post_mime_type] => 
            [comment_count] => 0
            [filter] => raw
        )

    [2] => WP_Post Object
        (
            [ID] => 28712
            [post_author] => 4090
            [post_date] => 2017-05-28 12:39:56
            [post_date_gmt] => 2017-05-28 10:39:56
            [post_content] => Michael Ammermüeller a converti sa pole position en victoire lors de la course monégasque de la Porsche Supercup. Intraitable dans les rues sinueuses de la Principauté, le leader du championnat s’impose devant Daniel Cammish (+2.162) et Dennis Olsen (+4.885).

Seulement quinzième sur la grille de départ, le Français Seven Palette (+24.673) a bien su tirer son épingle du jeu dans une course marquée par sept abandons pour décrocher la neuvième place finale.
            [post_title] => Course : Ammermüeller persiste et signe
            [post_excerpt] => 
            [post_status] => publish
            [comment_status] => closed
            [ping_status] => closed
            [post_password] => 
            [post_name] => course-ammermueller-persiste-signe
            [to_ping] => 
            [pinged] => 
            [post_modified] => 2017-05-28 18:28:01
            [post_modified_gmt] => 2017-05-28 16:28:01
            [post_content_filtered] => 
            [post_parent] => 0
            [guid] => http://acm.mc/?p=28712/
            [menu_order] => 0
            [post_type] => post
            [post_mime_type] => 
            [comment_count] => 0
            [filter] => raw
        )

    [3] => WP_Post Object
        (
            [ID] => 28619
            [post_author] => 4090
            [post_date] => 2017-05-28 12:20:20
            [post_date_gmt] => 2017-05-28 10:20:20
            [post_content] => 
À quel point êtes-vous excités de partir en pole à Monaco ?

Il s’agit bien évidemment de la meilleure place pour s’élancer. Mais cela ne garantit rien pour la course. Je suis néanmoins ravi de l’obtenir ici. L’ensemble du week-end a été plutôt bon. On a un peu souffert à certains endroits, mais on a travaillé afin de corriger nos soucis et de bien figurer ce week-end. Les qualifications se sont mieux déroulées même si ce ne fut évidemment pas parfait. Je me sentais bien dans la voiture et j’ai pu attaquer. On a deux voitures sur la première ligne donc on va essayer d’en tirer le meilleur parti.

Vous signez votre première pole depuis le Grand Prix de France 2008. L’avoir décroché sur un circuit aussi sélectif que Monaco revête-t-il une saveur particulière ?

Non, je serais tout aussi heureux de l’avoir réalisé sur un autre circuit. Cela est arrivé ici. On a plusieurs fois été proche de l’obtenir ces derniers temps, mais cela n’avait pas voulu nous sourire. Après si vous prenez tous les tracés, partir depuis la pole est sans doute plus important ici qu’ailleurs. Mais cela ne vous assure pas pour autant un bon résultat. Plein de choses peuvent se produire en course sur lesquelles vous n’avez pas d’influence. Vous et l’équipe devez réussir un travail parfait. Toutefois, des éléments extérieurs peuvent détruire complètement votre course.

Le circuit est-il plus ou moins difficile avec ces nouvelles voitures ?

Je ne pense pas que ce soit plus facile. On est certes plus rapide, mais la difficulté principale reste la même. Aller vite. C’est toujours très piégeux ici, comme dans n’important quel autre tracé d’ailleurs, mais spécialement à Monaco parce que vous devez être très proche des vibreurs et des murs. On n’a pas le droit à l’erreur. Le resurfaçage de la piste a grandement amélioré le circuit. C’est moins bosselé, donc le ressenti est plus confortable au volant. Mais je ne crois pas que ce soit plus facile parce que les voitures sont rapides et génèrent davantage d’appuis. Tout va plus vite.
            [post_title] => Kimi Räikkönen : « La meilleure place pour s’élancer »
            [post_excerpt] => 
            [post_status] => publish
            [comment_status] => closed
            [ping_status] => closed
            [post_password] => 
            [post_name] => kimi-raikkonen-meilleure-place-selancer
            [to_ping] => 
            [pinged] => 
            [post_modified] => 2017-05-28 12:45:50
            [post_modified_gmt] => 2017-05-28 10:45:50
            [post_content_filtered] => 
            [post_parent] => 0
            [guid] => http://acm.mc/?p=28619/
            [menu_order] => 0
            [post_type] => post
            [post_mime_type] => 
            [comment_count] => 0
            [filter] => raw
        )

    [4] => WP_Post Object
        (
            [ID] => 28611
            [post_author] => 4090
            [post_date] => 2017-05-27 17:36:22
            [post_date_gmt] => 2017-05-27 15:36:22
            [post_content] => Nyck De Vries a empoché la victoire lors de la course 2 de la Formule 2. Deuxième sur la grille, le Néerlandais a grillé la politesse à son coéquipier Johnny Cecotto au départ et n’a plus jamais été inquiété. Impressionnant d’aisance dans les rues de la Principauté, le pilote Rapax achève sa démonstration avec 9,8 secondes d’avance sur son voisin de garage Cecotto.

Gustav Malja monte sur la troisième marche du podium après une course solide. Déjà malchanceux hier alors qu’une victoire lui tendait les bras à domicile, Charles Leclerc a vécu un nouvel après-midi compliqué avec un accrochage, une pénalité de dix secondes et finalement un abandon.

 
            [post_title] => Course 2 : De Vries en costaud
            [post_excerpt] => 
            [post_status] => publish
            [comment_status] => closed
            [ping_status] => closed
            [post_password] => 
            [post_name] => formule-2-course-2-de-vries-costaud
            [to_ping] => 
            [pinged] => 
            [post_modified] => 2017-06-09 12:09:03
            [post_modified_gmt] => 2017-06-09 10:09:03
            [post_content_filtered] => 
            [post_parent] => 0
            [guid] => http://acm.mc/?p=28611/
            [menu_order] => 0
            [post_type] => post
            [post_mime_type] => 
            [comment_count] => 0
            [filter] => raw
        )

    [5] => WP_Post Object
        (
            [ID] => 28604
            [post_author] => 4090
            [post_date] => 2017-05-27 16:44:36
            [post_date_gmt] => 2017-05-27 14:44:36
            [post_content] => Kimi Räikkönen s’est offert la pole position lors des qualifications du Grand Prix de Monaco F1. Auteur d’une dernière tentative éblouissante, le Finlandais coiffe le meilleur temps en 1’12’’178, battant ainsi le précédent record de la piste fixé dans la matinée par son coéquipier Sebastian Vettel (1’12’’395).

Le quadruple champion du monde accompagnera « Ice-Man » sur la grille de départ puisque Vettel (+0.040) s’est adjugé le deuxième temps de cette séance qualificative à moins d’un centième de la pole. Seul pilote Mercedes rescapé en Q3, Valtteri Bottas (+0.045) échoue lui aussi à quelques millièmes du champion du monde 2007 avec le troisième chrono du jour.

L’autre représentant des flèches d’argent Lewis Hamilton est nettement moins bien loti puisque le Britannique a dû se contenter d’un très modeste quatorzième chrono après avoir dû avorter sa dernière tentative en fin de Q2 à la suite du crash de la McLaren de Stoffel Vandoorne (10e) dans le deuxième esse de la Piscine.

Le deuxième pilote McLaren Jenson Button empoche le neuvième temps de cette séance qualificative pour son grand retour à la compétition. Côté français, Romain Grosjean est allé chercher le huitième chrono après être passé tout près de la correctionnelle en Q1 lors d’un tête-à-queue dans Mirabeau. L’autre Tricolore Esteban Ocon a en revanche été éliminé dès la première partie de la séance avec le seizième temps du jour.
            [post_title] => Qualification : Räikkönen remonte le temps
            [post_excerpt] => 
            [post_status] => publish
            [comment_status] => closed
            [ping_status] => closed
            [post_password] => 
            [post_name] => qualification-raikkonen-remonte-temps
            [to_ping] => 
            [pinged] => 
            [post_modified] => 2017-05-27 16:47:01
            [post_modified_gmt] => 2017-05-27 14:47:01
            [post_content_filtered] => 
            [post_parent] => 0
            [guid] => http://acm.mc/?p=28604/
            [menu_order] => 0
            [post_type] => post
            [post_mime_type] => 
            [comment_count] => 0
            [filter] => raw
        )

    [6] => WP_Post Object
        (
            [ID] => 28287
            [post_author] => 4492
            [post_date] => 2017-05-27 16:00:21
            [post_date_gmt] => 2017-05-27 14:00:21
            [post_content] => 

Rendez-vous devenu incontournable du Grand Prix de Monaco depuis sa création, le MGP Live revient pour une 4e édition. Zone gratuite et ouverte à tout public, les fans du Grand Prix pourront s’essayer à différentes activités ludiques afin de se plonger dans l’univers du sport automobile.  

Au programme, 

  • Pit-Stop Challenge
  • Simulateurs F1 et expérience de réalité virtuelle
  • Interviews des pilotes F1
  • Concerts
  • Circuit Miniature
  • Tests de reflexes
  • Grand Concours MGP LIVE ‘F1 Team Experience’ de 9h00 à 14h00 le Jeudi 25 Mai, avec une visite du stand Red-Bull à gagner !

Si vous souhaitez participer à ce concours il vous suffit de remplir ce bulletin et de le remettre dans l’urne MGP Live. 

Rendez-vous du Jeudi 25 au Dimanche 28 Mai de 09h à 21h sur la Place d’Armes.

Pour plus d’informations consultez le programme détaillé du MGP Live.

[post_title] => Le MGP LIVE : Des activités tout public [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => mgp-live-des-activites-tout-public [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2017-05-27 16:14:45 [post_modified_gmt] => 2017-05-27 14:14:45 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://acm.mc/?p=28287/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [7] => WP_Post Object ( [ID] => 28586 [post_author] => 4090 [post_date] => 2017-05-27 12:53:45 [post_date_gmt] => 2017-05-27 10:53:45 [post_content] => Sebastian Vettel a de nouveau fait tomber le record de la piste à l’occasion de la troisième séance libre de la Formule 1. Le pilote Ferrari a signé le chrono le plus rapide jamais enregistré à Monaco en 1’12’’395, battant ainsi de quatre dixièmes sa précédente marque. Kimi Räikkönen (+0.345) confirme la bonne forme de la Scuderia sur le tracé princier en conquérant le deuxième temps de la matinée. Valtteri Bottas (+0.435) place la première des deux Mercedes au troisième rang un souffle devant la Red Bull de Max Verstappen (+0.545). Relativement discret lors de ces libres 3, le vainqueur en titre Lewis Hamilton (+0.835) n’enlève que le cinquième chrono à près d’une seconde de Vettel. Cette ultime répétition du week-end avant la séance qualificative a été marquée par deux incidents majeurs. Le Français Esteban Ocon est tout d’abord parti à la faute dans le deuxième esse de la Piscine. L’Australien Daniel Ricciado a, quant à lui, été victime d’une rupture de sa pédale de freins dans les ultimes instants de la séance qui l’a contraint à immobiliser sa voiture dans l’échappatoire de Sainte-Dévote. [post_title] => Essais Libres 3 : Vettel monte en puissance [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => essais-libres-3-vettel-monte-puissance [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2017-05-27 12:53:45 [post_modified_gmt] => 2017-05-27 10:53:45 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://acm.mc/?p=28586/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [8] => WP_Post Object ( [ID] => 28575 [post_author] => 4090 [post_date] => 2017-05-27 12:00:45 [post_date_gmt] => 2017-05-27 10:00:45 [post_content] => Sur courant alternatif depuis son arrivée chez Haas, Kevin Magnussen n’est pas parvenu à briller lors de la dernière manche de la saison en Espagne. Déterminé à rebondir en Principauté, le Danois a ouvert son week-end monégasque sur une 13e place en libres 1 et une 9e position en libres 2. « Je suis assez satisfait de ma première journée, confie l’ancien pilote Renault. On a pu effectuer tout notre programme. La voiture semble assez bonne donc j’ai hâte d’être en qualification cet après-midi. » Parvenu à gagner près d’une seconde entre les deux séances du jeudi, le pilote Haas avoue être bluffé par les performances des nouvelles F1 sur l’impitoyable tracé princier. « Cela va vraiment très vite ici, s’enthousiasme le Nordique. Les sensations au volant sont incroyables. On prend énormément de plaisir. J’espère que l’on pourra conserver notre niveau de compétitivité. » [post_title] => Kevin Magnussen : “Hâte d’être en qualification” [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => kevin-magnussen-hate-detre-qualification [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2017-05-28 12:09:08 [post_modified_gmt] => 2017-05-28 10:09:08 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://acm.mc/?p=28575/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [9] => WP_Post Object ( [ID] => 28549 [post_author] => 326 [post_date] => 2017-05-26 18:25:12 [post_date_gmt] => 2017-05-26 16:25:12 [post_content] => Stupéfiant troisième l’an dernier du Grand Prix de Monaco, Sergio Perez a bien entamé son week-end princier en conquérant les huitièmes et septièmes chronos lors des essais libres de la journée du jeudi. « Terminer dans le top dix de chaque séance constitue un bon résultat, confie le Mexicain. Surtout si l’on considère que je ne suis pas encore pleinement à l’aise au volant de la voiture. On a encore pas mal de travail à faire avant les qualifications. » Particulièrement actif lors de cette première journée (77 tours couverts), « Checo » n’a toutefois pas totalement cerné la bonne plage de fonctionnement des différentes gommes apportées en Principauté par le manufacturier Pirelli. « Faire fonctionner les pneus dans la bonne fenêtre d’utilisation n’a vraiment pas été facile, révèle le pilote Force India. Cela rend les choses encore plus compliquées sur un tracé où aucune marge d’erreur n’est tolérée. On va analyser les données afin de s’assurer de trouver les bons réglages pour les qualifications et la course. » [post_title] => Sergio Perez : “Encore pas mal de travail à faire” [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => sergio-perez-mal-de-travail-a-faire [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2017-05-26 18:25:12 [post_modified_gmt] => 2017-05-26 16:25:12 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://acm.mc/?p=28549/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [10] => WP_Post Object ( [ID] => 28541 [post_author] => 326 [post_date] => 2017-05-26 18:19:22 [post_date_gmt] => 2017-05-26 16:19:22 [post_content] => Contraint à l’abandon lors de ses deux précédentes visites en Principauté, Max Verstappen entend enfin rallier l’arrivée cette année du Grand Prix le plus mythique de la saison. Bien entré dans son week-end (3e en EL1 et 6e en EL2), le Néerlandais se montre relativement satisfait des performances affichées par sa Red Bull en essais libres. « L’équilibre de la voiture est plutôt bon, déclare le jeune prodigue. On n’a pas dû effectuer trop de modifications donc on est content de notre performance. On a malgré tout besoin de quelques petites améliorations sur l’auto pour jouer devant demain. » Gêné par la sortie du drapeau rouge, le pilote Red Bull a dû avorter sa meilleure tentative lors de la deuxième séance libre du week-end. Une contrariété qui n’a pas sérieusement troublé le champion du monde 2013 de karting déjà tourné vers les qualifications. « J’ai appris des précédentes années qu’il ne servait à rien d’être rapide le jeudi, témoigne le Hollandais. Une petite erreur peut vite vous envoyer dans le mur et mettre fin à votre séance. Les qualifications sont cruciales à Monaco, car doubler ici est très compliqué. On va donc travailler afin d’être prêt pour demain. » [post_title] => Max Verstappen : “Content de notre performance” [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => max-verstappen-content-de-performance [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2017-05-26 18:20:15 [post_modified_gmt] => 2017-05-26 16:20:15 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://acm.mc/?p=28541/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [11] => WP_Post Object ( [ID] => 28531 [post_author] => 326 [post_date] => 2017-05-26 15:16:47 [post_date_gmt] => 2017-05-26 13:16:47 [post_content] => Oliver Rowland a décroché la timbale à l’occasion de la course 1 de la Formule 2. Troisième sur la grille, le Britannique a profité de la double neutralisation de la voiture de sécurité et des malheurs du leader Charles Leclerc (abandon) pour prendre la tête de l’épreuve et ne plus la lâcher. Le pilote DAMS empoche son premier succès de la saison et effectue la bonne opération en championnat puisqu’il il recolle à seulement trois points de Leclerc (77 à 74). L’Anglais devance lors de cette course longue Artem Markelov (+0.864) et Nobuharu Matsushita (+13.769).   Enregistrer [post_title] => Course 1 : Rowland touche le jackpot [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => f2-course-1-rowland-touche-jackpot [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2017-06-09 12:09:12 [post_modified_gmt] => 2017-06-09 10:09:12 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://acm.mc/?p=28531/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [12] => WP_Post Object ( [ID] => 28523 [post_author] => 329 [post_date] => 2017-05-26 13:24:32 [post_date_gmt] => 2017-05-26 11:24:32 [post_content] => Le leader du championnat Michael Ammermüeller a conquis la pole position lors des qualifications de la Porsche Supercup. L’Allemand a signé le chrono de référence en 1’34’’405 soit cinq dixièmes d’avance sur son dauphin du jour Dennis Olsen (+0.519). Le Britannique Daniel Cammish (+0.678) s’est offert le troisième temps de cette séance qualificative. Le top cinq est complété par Zaid Ashkanani (+0.719) et par Matt Campell (+0.834). Le Français Steven Palette (+1.676) s’est, pour sa part, adjugé le quinzième chrono de ce vendredi. [post_title] => Qualification : Ammermüeller souverain [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => qualification-ammermueller-souverain [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2017-05-28 18:30:01 [post_modified_gmt] => 2017-05-28 16:30:01 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://acm.mc/?p=28523/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [13] => WP_Post Object ( [ID] => 28511 [post_author] => 329 [post_date] => 2017-05-26 10:54:22 [post_date_gmt] => 2017-05-26 08:54:22 [post_content] => Will Palmer s’est offert la pole position des essais qualificatifs de la Formule Renault Eurocup. Auteur du chrono de référence en 1’30’’896, le Britannique devancera sur la grille de la course 1 le Français Sacha Fenestraz et le leader du championnat Robert Shwartzman. En course 2, le trio de tête sera identique même si cette fois ce sera le Tricolore Sacha Fenestraz qui occupera le position de pointe sur la grille de départ. Le pilote Josef Kaufmann Racing précèdera Will Palmer et Robert Shwartzman. [post_title] => Essais qualificatifs : Palmer et Fenestraz au pouvoir [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => essais-qualificatifs-palmer-fenestraz-pouvoir [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2017-05-26 13:26:46 [post_modified_gmt] => 2017-05-26 11:26:46 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://acm.mc/?p=28511/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [14] => WP_Post Object ( [ID] => 28494 [post_author] => 329 [post_date] => 2017-05-26 07:17:44 [post_date_gmt] => 2017-05-26 05:17:44 [post_content] => Dennis Olsen s’est octroyé le chrono le plus rapide lors des essais libres de la Porsche Supercup. Le Norvégien a obtenu le meilleur temps du jour en 1’35’’545. Le pilote Walter Lechner devance le leader du championnat Michael Ammermüeller (+0.052) et le Britannique Daniel Cammish (+0.214). Côté français, Steven Palette a enlevé le septième temps à un peu plus d’une seconde (+1.019) du chrono de référence. L’autre Tricolore du plateau Roland Berville (+7.135) a, quant à lui, dû se contenter de la vingt-quatrième meilleure performance de la journée. [post_title] => Essais libres : Olsen premier de cordée [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => essais-libres-olsen-premier-de-cordee [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2017-05-28 18:30:38 [post_modified_gmt] => 2017-05-28 16:30:38 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://acm.mc/?p=28494/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [15] => WP_Post Object ( [ID] => 28487 [post_author] => 329 [post_date] => 2017-05-25 22:00:38 [post_date_gmt] => 2017-05-25 20:00:38 [post_content] => Déjà auteur du meilleur temps dans la matinée, Charles Leclerc a confirmé ses bonnes dispositions à domicile en coiffant la pole position de la séance qualificative de la Formule 2. Le Monégasque empoche en 1’19’’309 sa troisième pole consécutive après celles conquises à Bahreïn et en Espagne. Le pilote Prema Racing devancera sur la grille Alexander Albon (2e) et Oliver Rowland (3e). Septième temps du jour Nyck De Vries reculera de trois places demain en course et partira finalement depuis le dixième rang en raison de sa pénalité reçue lors de la manche de Barcelone. [post_title] => Qualification : Leclerc s’offre la pole [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => qualification-leclerc-soffre-pole [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2017-05-25 22:00:38 [post_modified_gmt] => 2017-05-25 20:00:38 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://acm.mc/?p=28487/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [16] => WP_Post Object ( [ID] => 28476 [post_author] => 329 [post_date] => 2017-05-25 18:33:59 [post_date_gmt] => 2017-05-25 16:33:59 [post_content] => Sebastian Vettel a répondu à Lewis Hamilton en s’emparant du record de la piste à l’occasion de la deuxième séance libre du Grand Prix de Monaco de Formule 1. Crédité du meilleur temps de l’après-midi en 1’12’’720, l’Allemand bat la précédente marque de plus de sept dixièmes (1’13’’425). Le pilote Red Bull Daniel Ricciardo (+0.487) enlève le deuxième chrono devant la seconde Ferrari de Kimi Räikkönen (+0.563) et la Toro Rosso du Russe Daniil Kvyat (+0.611). La séance a été marquée par le problème moteur du pilote Renault Jolyon Palmer (+2.896). Contraint d’immobiliser sa monoplace dans le virage du Portier, l’Anglais se classe finalement au dix-huitième rang, deux places derrière le débutant Lance Stroll (+1.754). Le Québécois a achevé sa séance dans le rail après une erreur dans le virage de Massenet.  

(Photo Jean-François Galeron)

[post_title] => Essais Libres 2 : Vettel affole les chronos [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => essais-libres-2-vettel-affole-chronos [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2017-05-25 18:33:59 [post_modified_gmt] => 2017-05-25 16:33:59 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://acm.mc/?p=28476/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [17] => WP_Post Object ( [ID] => 28463 [post_author] => 329 [post_date] => 2017-05-25 17:21:17 [post_date_gmt] => 2017-05-25 15:21:17 [post_content] => Charles Leclerc a réalisé le meilleur temps des essais libres de la Formule 2. Le pilote monégasque décroche le chrono de référence en 1’19’’722. Le pilote Prema Racing précède le vétéran du plateau Sergio Canamasas (+0.139) et le Britannique Oliver Rowland (+0.146). Le Français Norman Nato (+0.336) et le Thaïlandais Alexander Albon (+0.644) complètent le top 5. [post_title] => Essais Libres : Leclerc comme à la maison [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => essais-libres-leclerc-a-maison [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2017-05-25 17:21:17 [post_modified_gmt] => 2017-05-25 15:21:17 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://acm.mc/?p=28463/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [18] => WP_Post Object ( [ID] => 28458 [post_author] => 329 [post_date] => 2017-05-25 16:21:34 [post_date_gmt] => 2017-05-25 14:21:34 [post_content] => Le Français Sacha Fenestraz a dominé la séance libre de la Formule Renault Eurocup. Le pilote Josef Kaufmann Racing s’est adjugé le meilleur chrono du jour en 1’31’’583. Il devance de plus de six dixièmes Alex Peroni (+0.608) et le leader du championnat Robert Shwartzman (+0.646). [post_title] => Essais libres : Fenestraz dominateur [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => essais-libres-fenestraz-dominateur [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2017-05-25 21:46:29 [post_modified_gmt] => 2017-05-25 19:46:29 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://acm.mc/?p=28458/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [19] => WP_Post Object ( [ID] => 28451 [post_author] => 329 [post_date] => 2017-05-25 16:16:56 [post_date_gmt] => 2017-05-25 14:16:56 [post_content] => Lewis Hamilton est parfaitement rentré dans son week-end monégasque en réalisant le meilleur chrono des essais libres 1 du Grand Prix de Monaco. Auteur du chrono de référence en 1’13’’425, le Britannique a également battu le précédent record de la piste fixé en 2006 par Kimi Räikkönen (1’13’’532). Le leader du championnat Sebastian Vettel s’est adjugé le deuxième chrono de la matinée à un peu moins de deux dixièmes (+0.196) du pilote Mercedes. Le quadruple champion du monde devance la Red Bull de Max Versappen (+0.346) et la seconde Mercedes de Valtteri Bottas (+0.366). Passé tout près de la victoire l’an dernier en Principauté, Daniel Ricciardo (+0.429) conquiert le cinquième temps tandis que le revenant Jenson Button signe le quatorzième chrono de ces libres 1 pour son grand retour au volant d’une Formule 1.  

(Photo Jean-François Galeron)

[post_title] => Libres 1 : Hamilton frappe fort d’entrée [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => libres-1-hamilton-frappe-fort-dentree [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2017-05-25 16:16:56 [post_modified_gmt] => 2017-05-25 14:16:56 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://acm.mc/?p=28451/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [20] => WP_Post Object ( [ID] => 28440 [post_author] => 329 [post_date] => 2017-05-25 13:45:09 [post_date_gmt] => 2017-05-25 11:45:09 [post_content] => Que ressentez-vous à l’idée de pouvoir recourir encore une fois à Monaco ? Courir à Monaco, c’est toujours un sacré défi. Bien sûr j’y pensais l’an dernier en me disant que je manquerais certainement cette course cette année. Mais chaque Grand Prix disputé à Monaco est différent. Chaque année on apprend de nouvelles choses. Négocier les virages de la bonne manière n’est vraiment pas facile. Je pense que ce sera un défi encore plus grand cette année. Les pneus sont plus larges, les voitures également. Mais la piste, elle, est toujours aussi étroite. Vous vous êtes constamment qualifié dans le top dix cette année, mais vous n’avez pourtant inscrit que 18 points. Qu’est-ce qui ne fonctionne pas en course ? J’avais la sixième position dans mes mains en Russie avant que cette crevaison ne m’oblige à m’arrêter au stand. Dans la dernière course je prends un bon départ, mais je touche Alonso à cause de l’incident du premier virage entre Kimi (Räikkönen) et Max (Verstappen). C’est d’autant plus dommage que j’avais vraiment le rythme pour terminer devant les Force India. Pouvez-vous réellement prétendre être compétitif ici après trois années très compliquées ? Ces trois dernières années Monaco a été la pire course pour nous. Ce fut horrible. Les sensations que nous avions sur ce circuit n’étaient clairement pas bonnes. Ce circuit ne correspondait vraiment pas à notre voiture. Mais on doit garder en tête que les règles ont changé cette année. Le défi change et ce pour de très nombreuses raisons. On n’était pas si mal dans le dernier secteur de Barcelone, donc je suis légèrement plus optimiste. La voiture sera peut-être un peu plus compétitive ici cette année.  

(Photo Jean-François Galeron)

[post_title] => Felipe Massa : "Un défi encore plus grand cette année" [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => felipe-massa-defi-plus-grand-cette-annee [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2017-05-25 13:45:09 [post_modified_gmt] => 2017-05-25 11:45:09 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://acm.mc/?p=28440/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [21] => WP_Post Object ( [ID] => 28429 [post_author] => 329 [post_date] => 2017-05-25 12:53:28 [post_date_gmt] => 2017-05-25 10:53:28 [post_content] => Absent des deux premières manches de la saison après sa blessure lors de la Course des Champions, Pascal Wehrlein a signé un retour fracassant au volant de la Sauber. Parvenu à rallier à deux reprises la Q2 en qualification, l’Allemand a également ouvert le compteur point de l’écurie suisse à Barcelone en conquérant la huitième place. De quoi aborder avec ambition l’épreuve monégasque. « C’est toujours spécial de courir à Monaco, explique le champion 2015 de DTM. Cette course est à la fois fascinante et exigeante. Ce circuit représente un vrai défi pour les pilotes. On doit piloter de manière très précise. Pour être rapide ici, on doit placer la voiture à seulement quelques millimètres des barrières. J’aime ce genre de challenge. » Classé 14ème l’an dernier au volant de la Manor pour sa première expérience en Principauté, le pilote Sauber entend progresser cette année. Si sa monoplace ne devrait pas lui permettre de viser les points à la régulière, l’Allemand veut tout de même croire à un possible exploit dans les rues de la Principauté. « On arrive à Monaco avec de bonnes sensations, révèle le protégé de Mercedes. On doit continuer à travailler afin de poursuivre le développement de l’auto. Mais je suis convaincu que l’on peut réaliser un nouveau pas en avant ici grâces aux améliorations apportées sur la voiture. »

(Photo Jean-François Galeron)

[post_title] => Pascal Wehrlein : "Toujours spécial de courir à Monaco" [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => pascal-wehrlein-toujours-special-de-courir-a-monaco [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2017-05-25 13:08:22 [post_modified_gmt] => 2017-05-25 11:08:22 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://acm.mc/?p=28429/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [22] => WP_Post Object ( [ID] => 28419 [post_author] => 329 [post_date] => 2017-05-25 11:20:29 [post_date_gmt] => 2017-05-25 09:20:29 [post_content] => Qu’est-ce que cela vous fait de revenir à la compétition ici à Monaco ? C’est bon d’être de retour, de voir de nombreux visages que je n’avais plus revus depuis plus de six mois. La préparation a été bonne si on excepte que je n’ai jamais piloté la voiture. J’ai passé pas mal de temps dans le simulateur afin de me familiariser avec ces nouvelles F1. J’ai dû apprendre un tas de petites choses même si cela reste une voiture de course. Monaco représente la meilleure chance pour McLaren d’inscrire des points. L’équipe vous a-t-elle mis la pression ? Absolument pas. Je suis parfaitement détendu et très excité. Revenir pour un seul Grand Prix qui plus est à Monaco rend cette expérience d’autant plus intéressante et spéciale. J’ai gagné ici, j’ai également vécu pendant 17 ans en Principauté. Mais je ne ressens pas la moindre pression. Je vais juste essayer de réaliser le meilleur travail possible pour l’équipe. Que pouvez-vous espérer ce week-end ? La voiture semblait bien fonctionner en qualification à Barcelone. Fernando a réalisé du bon boulot. Cela prouve que la voiture en elle-même marche bien. J’ai testé les nouveautés sur le simulateur. Les améliorations sont visibles. Si tout va dans le bon sens ce week-end, nous devrons être raisonnablement compétitifs. [post_title] => Jenson Button : "Bon d'être de retour" [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => jenson-button-detre-de-retour [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2017-05-25 11:20:29 [post_modified_gmt] => 2017-05-25 09:20:29 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://acm.mc/?p=28419/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [23] => WP_Post Object ( [ID] => 28412 [post_author] => 329 [post_date] => 2017-05-25 09:59:19 [post_date_gmt] => 2017-05-25 07:59:19 [post_content] => Résident monégasque depuis quelques années, Daniil Kvyat va évoluer à domicile à l’occasion de cette sixième épreuve de la saison. Relativement confiant après être rentré pour la deuxième fois de l’année dans les points à Barcelone, le Russe est impatient de se frotter au circuit le plus exigeant du championnat. « Monaco est un tracé unique, confie Daniil. Je l’apprécie vraiment. Tout repose sur la qualité de vos réflexes et sur votre temps de réaction. Vous devez piloter en suivant vos sensations. Vous devez également trouver le bon rythme pour être rapide sur ce circuit. » En trois participations à Monaco, le pilote Toro Rosso n’a connu qu’une seule fois l’arrivée lors de son passage dans l’écurie mère Red Bull. Trahi par sa mécanique en 2014, le Russe avait dû renoncer l’an dernier suite à un accrochage avec la Renault de Magnussen. « C’est vrai que j’ai connu des résultats assez décevants ici, confie l’ex-pilote Red Bull. J’espère donc que cette année j’aurais une bonne course. Mes qualifications se sont généralement bien passées et la course de 2015 reste sans doute l’une des plus belles de ma carrière. J’ai vraiment envie de réaliser un bon week-end. » [post_title] => Daniil Kvyat : "Un tracé unique" [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => daniil-kvyat-trace-unique [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2017-05-25 09:59:19 [post_modified_gmt] => 2017-05-25 07:59:19 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://acm.mc/?p=28412/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [24] => WP_Post Object ( [ID] => 28372 [post_author] => 329 [post_date] => 2017-05-25 07:34:57 [post_date_gmt] => 2017-05-25 05:34:57 [post_content] => Abonné au top 5 depuis l’ouverture du championnat, Kimi Räikkönen n’a pourtant toujours pas goûté aux joies d’une victoire en 2017. Monté à une seule reprise sur le podium lors du Grand Prix de Russie, le Finlandais compte sur son bon feeling avec le circuit monégasque pour gonfler ses statistiques en Principauté. « J’aime vraiment ce circuit, témoigne le champion du monde 2007. J’ai connu quelques très bonnes courses ici. Je n’aimerais pas comparer cet endroit à une autre piste, car Monaco est incomparable. Ce tracé représente un défi énorme pour les pilotes et de nombreuses choses doivent être faites correctement. » Victime d’un accrochage au départ il y a deux semaines à Barcelone, « Ice-Man » veut avant tout éviter, à l’occasion de cette sixième manche de la saison, les écueils d’une épreuve qui généralement n’en manque pas. « Quand la voiture fonctionne bien et que vous avez de bonnes sensations au volant, c’est vraiment plaisant de piloter sur ce circuit, déclare le pilote Ferrari. Mais les choses peuvent très vite tourner au vinaigre et le week-end devient alors interminable. » [post_title] => Kimi Räikkönen : “Un défi énorme” [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => kimi-raikkonen-defi-enorme [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2017-05-25 08:08:32 [post_modified_gmt] => 2017-05-25 06:08:32 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://acm.mc/?p=28372/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [25] => WP_Post Object ( [ID] => 28357 [post_author] => 326 [post_date] => 2017-05-24 19:41:52 [post_date_gmt] => 2017-05-24 17:41:52 [post_content] => Recruté par Renault afin de remplacer Kevin Magnussen, Nico Hulkenberg n’a pas tardé à justifier la confiance placée en lui par la firme au losange. Extrêmement solide dans l’exercice des qualifications, l’Allemand reste également sur trois entrées consécutives dans les points avant d’attaquer le rendez-vous le plus mythique du calendrier. « Il n’existe pas de circuit comme Monaco, révèle le vainqueur des 24 Heures du Mans 2015. Il s’agit du moment fort de l’année. C’est un Grand Prix unique et spécial dans chacun de ses aspects. Aucun autre tracé du calendrier ne vous confère une telle sensation de vitesse. » Pas toujours en réussite sur le tracé princier, le pilote Renault espère que l’édition 2017 lui sourira davantage. Mais pour viser un bon résultat dimanche, l’Allemand sait qu’une bonne place sur la grille est indispensable. « Dépassé sur ce tracé s’avère extrêmement compliqué, concède Nico. Mais cela rend cette course d’autant plus palpitante et exigeante pour les pilotes. Physiquement ce n’est pas un circuit qui sollicite énormément les organismes, en revanche il est très contraignant mentalement, car on doit constamment garder un haut niveau de concentration. J’adore courir à Monaco. » [caption id="attachment_28365" align="alignnone" width="960"] © Jean-François Galeron[/caption] [post_title] => Nico Hulkenberg : “Le moment fort de l'année” [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => nico-hulkenberg-moment-fort-de-lannee [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2017-05-24 19:44:24 [post_modified_gmt] => 2017-05-24 17:44:24 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://acm.mc/?p=28357/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [26] => WP_Post Object ( [ID] => 28338 [post_author] => 4492 [post_date] => 2017-05-24 14:19:27 [post_date_gmt] => 2017-05-24 12:19:27 [post_content] => Sorti vainqueur de son somptueux duel avec Sebastian Vettel il y a deux semaines à Barcelone, Lewis Hamilton se présente en position de force avant d’attaquer le Grand Prix de Monaco. Régulièrement à son avantage en Principauté, le Britannique connaît mieux que quiconque les clés pour se montrer performant sur l’impitoyable tracé princier. « C’est un circuit où tout se joue sur la force mentale, explique le triple champion du monde. Vous devez à la fois être tranchant et précis. L’expérience compte beaucoup ici. Elle aide énormément notamment lorsque l’on doit définir les réglages de la voiture. » Particulièrement séduit par les performances de ces nouvelles Formule 1, le pilote Mercedes a hâte de confronter sa W08 au tobogan de la Principauté. Mais il sait aussi que tout excès d’impatience sera automatiquement puni par un crash contre le rail. « La chose la plus importante ici c’est que vous devez apprendre à marcher avant de courir, dévoile le natif de Stevenage. Vous devez construire votre rythme petit à petit jusqu’à atteindre votre plein potentiel lors de votre second run en Q3. Nous avons des autos plus larges et plus rapides cette année donc ce sera un énorme défi. » [caption id="attachment_28341" align="aligncenter" width="1024"] © Jean-François Galeron[/caption] [post_title] => Lewis Hamilton : “Un circuit où tout se joue sur la force mentale” [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => lewis-hamilton-circuit-se-joue-force-mentale [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2017-05-24 19:37:23 [post_modified_gmt] => 2017-05-24 17:37:23 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://acm.mc/?p=28338/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [27] => WP_Post Object ( [ID] => 28327 [post_author] => 4492 [post_date] => 2017-05-24 12:43:44 [post_date_gmt] => 2017-05-24 10:43:44 [post_content] => 3 Questions à …

... Romain Grosjean

Que représente le Grand Prix de Monaco pour vous ? Monaco est spécial pour moi parce que c’est en quelque sorte ma course à domicile. On est à côté de la France et chaque année de nombreux fans viennent nous soutenir. C’est bien évidemment un événement particulier en raison du glamour qui entoure Monaco. Tout le monde connaît Monaco et tout le monde a envie d’être à Monaco. Monte-Carlo est un endroit très sympa à visiter, mais à quel point est-il difficile d’y courir ? C’est assez compliqué de courir ici. Vous ne pouvez pas commettre la moindre faute à Monaco ou vous êtes directement dans le mur. Trouver la juste limite de la voiture se révèle relativement difficile. Vous devez constamment piloter en gardant une petite marge sauf lors de votre tour rapide en qualification. On va très vite entre les barrières, c’est un défi excitant. Le Grand Prix de Monaco est organisé depuis 1929. Une course vous a-t-elle marqué plus qu’une autre ? Je me rappelle très bien de l’édition 1996 quand Oliver Panis s’est imposé. C’est le dernier pilote français à avoir remporté un Grand Prix. C’était une course complètement folle. Olivier partait 14ème et il est l’un des trois seuls à avoir franchi la ligne d’arrivée. Ce sont ces genres de courses qui font qu’on aime Monaco. [caption id="attachment_28331" align="aligncenter" width="1024"] © Crédit photo : Jean-François Galeron[/caption] [post_title] => Romain Grosjean : “Monaco est spécial pour moi” [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => romain-grosjean-monaco-special-moi [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2017-05-24 19:37:00 [post_modified_gmt] => 2017-05-24 17:37:00 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://acm.mc/?p=28327/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [28] => WP_Post Object ( [ID] => 28303 [post_author] => 4492 [post_date] => 2017-05-24 11:07:53 [post_date_gmt] => 2017-05-24 09:07:53 [post_content] => Révélation de ce début de saison, Esteban Ocon ne cesse de monter en puissance depuis son arrivée chez Force India. Épatant cinquième de la dernière épreuve en Espagne, le Français va se frotter pour la toute première fois de sa carrière au mythe monégasque ce week-end. « Piloter à Monaco sera une expérience nouvelle pour moi, confie le protégé de Mercedes. Je n’ai jamais conduit ici auparavant. J’avais l’habitude de venir et d’assister aux Grand Prix de Formule 1 quand j’étais jeune. Mais je n’ai jamais eu l’opportunité de courir sur ce circuit. » Déterminé à briller en Principauté, le pilote Force India a soigneusement préparé ce sixième rendez-vous du championnat en passant de nombreuses heures sur le simulateur. Conscient qu’il ne devra pas bruler les étapes en piste, le Tricolore entend toutefois se mettre en valeur devant ses nombreux supporters. « C’est un endroit très spécial et j’ai toujours ressenti une grande part d’histoire quand je suis venu ici, déclare Esteban. Cette ville est depuis toujours liée à la Formule 1 et c’est actuellement la course numéro un de l’année. Elle offre une sacrée dose d’adrénaline aux pilotes et tout le monde sait qu’elle représente un gros défi. » [caption id="attachment_28317" align="aligncenter" width="1024"] © Jean-François Galeron[/caption] [post_title] => Esteban Ocon : “Une expérience nouvelle pour moi” [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => esteban-ocon-experience-nouvelle-moi [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2017-05-24 19:35:55 [post_modified_gmt] => 2017-05-24 17:35:55 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://acm.mc/?p=28303/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [29] => WP_Post Object ( [ID] => 28294 [post_author] => 4492 [post_date] => 2017-05-24 10:59:49 [post_date_gmt] => 2017-05-24 08:59:49 [post_content] => Privé d’une première victoire en Principauté l’an dernier par un arrêt au stand à rallonge, Daniel Ricciardo espère bien que la chance tournera enfin en sa faveur cette saison à l’occasion de son deuxième Grand Prix à domicile. « Monaco est définitivement mon circuit préféré, témoigne l’actuel cinquième du championnat. La piste est si étroite, si intimidante. De l’extérieur, certains passages semblent impossibles à négocier aux vitesses auxquels nous les empruntons. Une fois installé dans la voiture, les sensations sont tout bonnement incroyables. » Réputé pour sa sélectivité, le tracé long de 3,337 km n’autorise pas la moindre saute de concentration de la part des pilotes. Faute de pouvoir s’appuyer sur de confortables zones de dégagement comme sur la plupart des circuits modernes, « Smiling » sait devoir tutoyer la limite sans jamais la dépasser. « Si vous embrassez le rail, cela vous donne envie de le refaire alors que cela devrait au contraire vous effrayer, explique l’Australien. Le spectacle offert pendant tout le week-end à Monaco rend ce Grand Prix vraiment spécial et unique. » [caption id="attachment_28313" align="aligncenter" width="1024"] © Jean-François Galeron[/caption] [post_title] => Daniel Ricciardo : “Mon circuit préféré” [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => daniel-ricciardo-circuit-prefere [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2017-05-24 19:34:41 [post_modified_gmt] => 2017-05-24 17:34:41 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://acm.mc/?p=28294/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [30] => WP_Post Object ( [ID] => 27887 [post_author] => 4492 [post_date] => 2017-03-22 12:49:28 [post_date_gmt] => 2017-03-22 10:49:28 [post_content] =>

L’Automobile Club de Monaco vous informe que le bureau des « ACCES RIVERAINS » est ouvert et opérationnel Square Gastaud pour la délivrance des laissez-passer Riverains, Parking, Piétons, Livraisons, Bateaux… etc. pour la circulation lors du 2e MONACO ePRIX (13 mai 2017) et du 75e Grand Prix de MONACO F1 (25/28 mai 2017).

Les horaires d’ouverture sont du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h.

Tél : (+377) 97 70 91 18 – 97 77 95 70 / [email protected][email protected]

[post_title] => Le bureau des « ACCES RIVERAINS » est ouvert [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => bureau-acces-riverains-ouvert [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2017-03-22 13:17:43 [post_modified_gmt] => 2017-03-22 11:17:43 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://acm.mc/?p=27887/ [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [31] => WP_Post Object ( [ID] => 17459 [post_author] => 4492 [post_date] => 2016-07-15 10:27:49 [post_date_gmt] => 2016-07-15 08:27:49 [post_content] => La billetterie officielle de l’Automobile Club de Monaco http://www.formula1monaco.com vous permet d’ores et déjà de réserver vos places en ligne pour la 75édition du Grand Prix Automobile de Monaco qui aura lieu du 25 au 28 Mai 2017. [post_title] => La billetterie officielle en ligne est ouverte [post_excerpt] => [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => la-billetterie-officielle-en-ligne-est-ouverte [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2016-10-03 11:34:38 [post_modified_gmt] => 2016-10-03 09:34:38 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://acm.mc/?p=17459 [menu_order] => 25 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) )
28 mai 2017
28 mai 2017
Formule Renault Eurocup
Course 2 : Fenestraz de bout en bout
28 mai 2017
28 mai 2017
27 mai 2017
27 mai 2017
27 mai 2017
27 mai 2017
27 mai 2017
26 mai 2017
26 mai 2017
26 mai 2017
26 mai 2017
26 mai 2017
26 mai 2017
25 mai 2017
25 mai 2017
25 mai 2017
25 mai 2017
Formule Renault Eurocup
Essais libres : Fenestraz dominateur
25 mai 2017
25 mai 2017
25 mai 2017
25 mai 2017
25 mai 2017
25 mai 2017
24 mai 2017
24 mai 2017
24 mai 2017
24 mai 2017
24 mai 2017
22 mars 2017
15 juillet 2016

Présentation Grand Prix F1 2017

La 75e édition du Grand Prix Automobile de Monaco est programmée du jeudi 25 au dimanche 28 mai 2017. Organisée le week-end de l’Ascension, la mythique épreuve Monégasque accueille la 6e manche du Championnat du Monde FIA 2017 de Formule 1.

Véritable joyau du Championnat du Monde FIA de Formule 1, le Grand Prix Automobile de Monaco pousse chaque saison les meilleurs pilotes du monde dans leurs derniers retranchements. Impitoyable tant pour les hommes que pour les machines, le mythique tracé reste pourtant le rendez-vous préféré de tous les amateurs de course automobile. Exceptionnelle tant par son fabuleux écrin dessiné entre mer et montagnes que par son prestige incomparable, l’épreuve Monégasque réunit tous les ingrédients d’une course hors du commun : glamour, vitesse et surtout exclusivité.

Enfin parvenu à renouer avec le succès en Principauté en 2016, le triple champion du monde Lewis Hamilton briguera, très certainement, une nouvelle victoire sur le rocher à l’occasion de ce 962e Grand Prix de l’histoire de la catégorie reine. S’il réussit, le Britannique pourra rejoindre Nico Rosberg, son ancien coéquipier chez Mercedes désormais retiré de la compétition, ainsi que ses compatriotes Stirling Moss et Jackie Stewart au palmarès du GP avec trois triomphes au compteur.

Outre la concurrence toujours rude des Red Bull ou encore des Ferrari, Hamilton, mais cela vaut aussi pour ses camarades de jeu, devra également apprendre à dompter les nouvelles F1 sur un tracé où la moindre erreur se paye cash. Plus larges (tant au niveau des châssis que des pneumatiques), les monoplaces 2017 devraient également afficher des performances en hausse puisque les ingénieurs évoquent un gain de près de cinq secondes au tour. De quoi assurer à l’épreuve Monégasque un spectacle à vous couper le souffle.