EVÈNEMENTS À VENIR 

Grand Prix de Monaco F1 : Revivez la victoire de Max Verstappen

Grand Prix de Monaco F1 : Découvrez le Film du Grand Prix de Monaco 2021

Boutique Officielle : Collection Monaco Grand Prix

4e Monaco E-Prix

08 mai 2021

Da Costa : le grand saut !

Publié le 08 mai 2021

Pour célébrer sa victoire en Principauté, Antonio Felix Da Costa a imité ses homologues de F1, Lewis Hamilton et Daniel Ricciardo notamment, en s’offrant un plongeon d’anthologie dans la piscine du Stade Nautique Rainier III.

Les images font sourire. On se rappelle du plat de Daniel Ricciardo dans la piscine du motor-home Red Bull ou encore de la baignade tranquille de Lewis Hamilton dans la piscine du Stade Nautique Rainier III en 2019… Tout juste vainqueur du E-Prix de Monaco, Antonio Felix Da Costa a allié style et courage en sautant du haut du plongeoir de 5 mètres.

 

Quelques minutes avant ce grand saut, Da Costa évoquait son succès lors de la conférence d’après-course. « Je me suis mis beaucoup de pression cette semaine pour arriver à ce résultat. Je voulais vraiment y parvenir et je me suis donné les moyens de le faire », affirmait le Portugais. Interrogé sur le visage montré ce samedi par la discipline, le champion en titre a été clair : « Je ne pense pas que dans l’histoire du Grand Prix de Monaco nous ayons vu autant de changements de leader pendant une course. »

Robin Frijns ne cachait pas sa frustration de n’avoir pas su obtenir un meilleur classement, même si, en tant que nouveau leader du championnat, il se disait satisfait du résultat. « J’ai été pas mal en difficulté ces derniers temps, mais aujourd’hui je me sentais mieux et j’avais plus de rythme. » Le Néerlandais ne préfère d’ailleurs pas trop s’avancer sur la suite de la saison. Sans victoire pour le moment depuis la première course, il souhaite miser sur la constance de ses performances : « J’espère pouvoir continuer d’inscrire des points sur les prochaines courses. Il faut absolument que nous maximisions le potentiel de notre voiture en course. » 

Auteur d’une superbe manœuvre sur Da Costa pour prendre la tête, dans la montée de Beau Rivage, Mitch Evans l’a qualifiée de dépassement « le plus spectaculaire » de sa carrière en Formule E. L’énergie lui a manqué en fin de course, ou plutôt celle stockée dans ses batteries, pour conserver la tête et il admet sans détour sa déception. « J’aurais pu faire mieux, mais j’avais trop consommé d’énergie dans les tours précédents… C’est un peu douloureux parce que c’est Monaco et qu’une victoire ici a toujours eu une saveur particulière. »