Elégance et Automobile

27 - 30 juin 2019

Zoom sur le jury de Elégance et Automobile à Monte-Carlo

Publié le 30 juin 2019

Comment départager ces 47 merveilles, telle est la question ? Et pour Elégance et Automobile à Monte-Carlo, c’est un jury d’exception qui a la lourde tâche d’élire un vainqueur pour chacune des 9 catégories. « Pour cela, il était nécessaire de composer un jury de personnalités possédant des compétences automobiles, et capables de juger l’élégance d’une voiture, comme c’était le cas dans les années 30 et 50 », confie Christian Philippsen, directeur d’Elégance et Automobile à Monte-Carlo et encadrant du jury, présidé cette année par Sandra Button, la présidente dePebble Beach Concours dElegance.Dans l’exercice, l’Américaine est secondée notamment par Lorena Baricalla (ballerine, chanteuse et actrice monégasque, passionnée d’automobile), Lorenzo Ramaciotti (ancien responsable Design de Pininfarina et ancien responsable Design du groupe FCA) et Thierry Boutsen (ancien pilote de Formule 1).

La mission du jury est plus compliquée qu’elle n’y parait. Géry Mestre, président de la Commission des Voitures de Collection de l’Automobile Club de Monaco, insiste : « Il faut pouvoir juger le caractère exceptionnel de la carrosserie et de son dessin. Il y aussi l’histoire de la voiture à prendre en compte ».Le jury a rencontré les propriétaires entre hier et aujourd’hui afin d’en apprendre davantage sur les cylindrées. « Quand je discute avec les collectionneurs, je leur demande toujours ‘Si la voiture pouvait parler, qu’est-ce qu’elle dirait ?’, poursuit de son côté Christian Philippsen. « C’est un moment déterminant dans notre reflexion. »Le concours se déroule en trois étapes : la rencontre, le défilé, durant lequel il est « important de voir la voiture en mouvement et d’entendre la musique du moteur », et enfin la délibération, pendant laquelle le jury se concerte pour arriver à une conclusion. Les résultats seront prononcés demain matin sur la place du Palais Princier à partir de 11 heures…