EVÈNEMENTS À VENIR 

Rallye Monte-Carlo WRC 2022 : Découvrez le Parcours de cette 90e édition

E-Rallye Monte-Carlo 2021 : Rendez-vous du 20 au 24 octobre prochain

Boutique Officielle : Collection Eté 2021

78e Grand Prix de Monaco F1

20 - 23 mai 2021

Formule 1 : Verstappen et Red Bull raflent la mise, Ferrari sauve les meubles !

Publié le 23 mai 2021

Max Verstappen a remporté dimanche le 78e GP de Monaco en menant de bout en bout et en profitant au « max »imum du forfait de dernière minute de Charles Leclerc, dont la Ferrari est restée au garage alors qu’elle aurait dû partir en pole position. A cause d’un arbre de transmission arrière gauche probablement touché samedi lors du crash de Leclerc contre le rail à la Piscine, mais dont la faiblesse n’a été détectée que dimanche pendant le tour de chauffe. « Oh non, oh non », s’est lamenté le Monégasque sur la radio de bord, en comprenant que ses espoirs de victoire venaient de s’évanouir.
Le podium de cette édition sans histoire, sans incident sur la piste, sans accrochage et sans la moindre sortie de la voiture de sécurité, a été complété par Carlos Sainz (Ferrari) et Lando Norris (McLaren), qui ne pouvaient pas espérer beaucoup mieux.

©ACM / JM Folleté

« C’était ton après-midi, tu nous a fait une masterclass, tu es en tête du championnat », a résumé Christian Horner, le grand manitou de Red Bull Racing, pour féliciter son pilote-fétiche sur la radio de bord. Et la victoire du jeune Néerlandais, sa 12e en F1, a été complétée par la 4e place de Sergio Pérez, pourtant parti 9e sur la grille.

Le Mexicain et Sebastian Vettel (Aston Martin), 5e en étant parti de la 8e place, ont bénéficié d’un tour de passe-passe, par leurs équipes respectives, digne d’un grand prestidigitateur. Du coup, ils terminent devant Pierre Gasly (Alpha Tauri) et Lewis Hamilton (Mercedes) qui étaient mieux placés qu’eux sur la grille et n’ont commis aucune erreur sur la piste.

C’était une journée noire pour les Flèches Noires de chez Mercedes, puisque Valtteri Bottas est resté définitivement dans son garage à cause d’un pistolet pneumatique récalcitrant lors de son changement de pneus. Il aurait logiquement pris la 2e place sans ce petit souci. Quant à Lewis Hamilton, il a terminé 7e, sa place sur la grille, au terme d’une des courses les plus frustrantes de sa carrière, avec comme seule consolation le point du meilleur tour en course, qui n’empêche pas Verstappen de prendre les commandes du championnat pilotes pour la première fois de sa carrière en F1. Et Red Bull fait coup double, puisque l’écurie austro-anglaise passe devant Mercedes au classement des constructeurs, pour la première fois depuis la saison 2013, celle des deux derniers titres mondiaux de Vettel et Red Bull.
Le prochain GP aura lieu dans 15 jours à Bakou, en Azerbaïdjan, sur un autre circuit en ville. Il permettra peut-être à Ferrari de briller à nouveau, comme souvent ce week-end en Principauté. Et peut-être aussi à Mercedes de reprendre ses bonnes habitudes. Mais rien n’est moins sûr, en cette saison 2021 qui continue à surprendre…