78e Grand Prix de Monaco F1

21 - 24 mai 2020

Quiz #2

Publié le 08 mai 2020
Les Grands Prix de Monaco de 1950 à 1970

L'Automobile Club de Monaco vous propose une série de Quiz pour tester vos connaissances sur l'histoire des Grands Prix Automobiles de Monaco.

Ce deuxième Quiz a pour thème les Grands Prix de Monaco dans les années 1950, 1960 et 1970.

 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
Question 1 :
Le premier Championnat du Monde de Formule 1 de l’Histoire a été créé en 1950. Afin d’inaugurer devant les médias du monde entier ce nouveau format, le Grand Prix de Monaco était la manche inaugurale du calendrier de cette première saison de F1.
Vrai
Faux
Bonne réponseMauvaise réponseTemps écoulé

Bien que le Grand Prix de Monaco fut la 2e course inscrite au calendrier de la saison, le Championnat 1950 débuta sur le circuit de Silverstone en Grande-Bretagne le 13 mai 1950.

Question 2 :
“El Maestro”, l’Argentin Juan-Manuel Fangio réalisa le week-end parfait à Monaco en ce week-end de Mai 1950 en signant le “hat-trick” Pole Position - Meilleur Tour - Victoire. Quelle était son principal adversaire en 1950 ?
Alberto Ascari
Giuseppe Farina
Luigi Fagioli
Louis Chiron
Bonne réponseMauvaise réponseTemps écoulé

Son principal adversaire n’était autre que son propre coéquipier chez Alfa Roméo, Giuseppe Farina. Moins rapide que Fangio, mais surement bien plus constant sur la saison, l’italien remporta en fin de saison le premier titre de Champion du Monde de l’histoire de la F1.

Question 3 :
Quel pilote français remporta les éditions 1955 et 1958 du Grand Prix de Monaco ?
Maurice Trintignant
Jean Behra
Jean-Pierre Beltoise
Robert Manzon
Bonne réponseMauvaise réponseTemps écoulé

Maurice Trintignant fut d’ailleurs le premier français à remporter un Grand Prix du Championnat du Monde de Formule 1 à l’occasion de sa victoire à Monaco en 1955, à bord de sa Ferrari.

Question 4 :
Décédé en avril dernier, le pilote britannique Stirling Moss fut considéré comme l’un des grands noms du Sport Automobile. Il remporta à 3 reprises l’épreuve monégasque (1956-1960-1961). Quelle est la grande particularité de son palmarès ?
Il n’a jamais gagné sur un autre circuit que Monaco
Il a gagné la triple couronne (GP Monaco, 24h du Mans, 500 Miles d’Indianapolis)
Il est le pilote à avoir attendu le plus de Grands Prix avant d’être Champion du Monde de Formule 1
Il n’a jamais été Champion du Monde de Formule 1
Bonne réponseMauvaise réponseTemps écoulé

Vainqueur de 16 Grands Prix en F1 et auteur de 24 podiums, il présente cette particularité de n’avoir jamais remporté le titre mondial, lui valant le surnom du “Champion sans couronne”.

Question 5 :
Pour la première fois en 1957, le vainqueur du Grand Prix de Monaco fut le même pilote Championnat du Monde en fin de saison. Il s’agissait de Juan-Manuel Fangio. Quel est le pourcentage, à l’heure actuelle, de pilotes ayant réalisé ce double succès la même année ?
17,5%
25%
33%
40,5%
Bonne réponseMauvaise réponseTemps écoulé

Le vainqueur du Grand Prix de Monaco a ainsi 33% de chance de remporter le titre mondial en fin de saison.

Question 6 :
Quel est le nom de cet ancien pilote, vainqueur à Monaco, qui surveille les derniers tours du Grand Prix de Monaco 1966 ?
Bonne réponseMauvaise réponseTemps écoulé
La réponse était :"Chiron"

Le pilote monégasque Louis Chiron a remporté le Grand Prix de Monaco 1931 sur Bugatti.

Question 7 :
L’édition 1967 est tragiquement restée dans les mémoires. Au cœur d’une course d’une intensité folle, un accident se produit au 82e tour à la chicane du Port. Alors en 2e position, le pilote de la Ferrari n°18, au bord de l’épuisement, perdit le contrôle de sa monoplace qui prit instantanément feu au moment du choc. Extrait de la voiture après de longues minutes, le pilote succomba à ses blessures 3 jours plus tard. De quel pilote s’agissait-il ?
Bonne réponseMauvaise réponseTemps écoulé
La réponse était :"Bandini"

Il s’agit du pilote italien Lorenzo Bandini.

À la suite de ce drame, les organisateurs décidèrent de réduire la longueur de l’épreuve de 100 à 80 tours, soit compte tenu des moyennes de l’époque, de 2 h 30 à 2 h.

Question 8 :
Sur quelle célèbre monoplace de construction française, Jackie Stewart a t-il réalisé la Pole Position au Grand Prix de Monaco 1969 ?
Bonne réponseMauvaise réponseTemps écoulé
La réponse était :"Matra"

Conçue par les ingénieurs Gérard Ducarouge et Bernard Boyer, la Matra MS80 propulsée par un V8 Ford Cosworth est pilotée par l’écossais Jackie Stewart et le français Jean-Pierre Beltoise.

Question 9 :
La Scuderia Ferrari remporta en 1952 la première de ses dix victoires en Principauté. Parmi ces pilotes Ferrari, lequel n’a jamais franchi la ligne d’arrivée en tête à Monaco à bord d’une Ferrari ?
Niki Lauda
Carlos Reutemann
Jody Scheckter
Gilles Villeneuve
Bonne réponseMauvaise réponseTemps écoulé

L’Argentin Carlos Reutemann fut bien un pilote Ferrari, mais a remporté l’édition 1980 au volant d’une Williams-Ford.

Question 10 :
Connu pour avoir créé sa prestigieuse écurie, Bruce McLaren couru lui-même en Championnat du Monde de F1. Il disputa 98 Grands Prix de 1958 à 1970, avec 4 victoires à son actif dont le Grand Prix de Monaco en 1962. De quelle nationalité était-il ?
Américain
Britannique
Irlandais
Néo-Zélandais
Bonne réponseMauvaise réponseTemps écoulé

Décédé à l’âge de 32 ans seulement, le néo-zélandais a lancé en 1963 sa propre écurie, Bruce McLaren Motor Racing Ltd, qui devint en 1966 McLaren F1 Team dont le siège social était basé en Angleterre.

Question 11 :
Les années 60 furent marquées par la domination de Graham Hill sur le Grand Prix de Monaco avec 5 victoires. Parmi les affirmations suivantes, laquelle est fausse ?
Il est double Champion du Monde de Formule 1
Il est le seul pilote à avoir remporté la Triple Couronne (GP Monaco / 24h du Mans / 500 Miles d’Indianapolis)
Il détient le record de victoires à Monaco avec Senna
Il a détenu le record de la plus longue carrière en F1 (17 saisons) jusqu'en 2010
Bonne réponseMauvaise réponseTemps écoulé

Avec 5 victoires au compteur, Graham Hill se classe à une longueur d’Ayrton Senna au nombre de victoires en Principauté (6), accompagné de Michael Schumacher.

Question 12 :
Au volant d’une BRM P160B et sous une pluie diluvienne, il remporte le Grand Prix de Monaco 1972. Quel est le nom de ce pilote français ?
Bonne réponseMauvaise réponseTemps écoulé
La réponse était :"Beltoise"

Il s’agit de Jean-Pierre Beltoise.

C’est sa seule victoire sur 86 Grands Prix disputés en Championnat du Monde.

Question 13 :
En 1976, Niki Lauda remporta la 34e édition du Grand Prix de Monaco devant les 2 pilotes Tyrrell-Ford, Jody Scheckter et Patrick Dépailler. Quelle était la particularité de cette Tyrrell-Ford ?
Le pilote était assis et non couché comme dans les autres voitures
Elle était équipée d'ailes montées en diagonale de chaque côté du cockpit, bénéficiant d’un fort appui aérodynamique pour Monaco
Le nez de la voiture abritait en fait trois énormes radiateurs.
Elle avait 6 roues
Bonne réponseMauvaise réponseTemps écoulé

La Tyrrell P34 marqua à jamais l’histoire de la F1 grâce à cette particularité, qui fut mise en place pendant 2 saisons (1976-1977). En remplaçant les 2 roues avant par 4 roulettes directrices avec un diamètre plus petit qu’à l’ordinaire, l’objectif recherché était d’augmenter la surface de contact des pneus avec le sol et donc l’adhérence en courbe tout en diminuant la surface frontale de résistance à l’air.

Votre résultat
0/13
La moyenne des participants est de 8/13
(Nombre de participants : 331)

Partager