EVÈNEMENTS À VENIR 

12e Grand Prix de Monaco Historique

23 - 25 avril 2021

Série G, course : la passe de trois pour Michael Lyons !

Publié le 25 avril 2021

Trois courses, trois victoires, Michael Lyons a fait carton plein dimanche au Grand Prix Historique de Monaco. L’Anglo-Irlandais de 30 ans a remporté coup sur coup les Courses E, F et G dans des circonstances diverses, avec trois monoplaces bien différentes : d’abord dans une rustique Surtees TS9 dans la Course E, en prenant le meilleur départ, puis dans une McLaren M26 ex-James Hunt, suite à l’accrochage entre Jean Alesi et Marco Werner (déclassé) dans la Course F, et enfin dans une Hesketh 308 E toute bleue, de 1977, en profitant un peu de l’abandon de Jordan Grogor, parti en pole position, qui a tapé avec son Arrows dorée… sous la pression intense de Lyons. Le héros du jour a terminé avec 12 secondes d’avance sur Mike Cantillon, grand spécialiste comme lui des courses de voitures anciennes, et 48 secondes d’avance sur Matteo Ferrer-Aza, remonté de la dernière place à bord de sa Ligier JS11/15.

De nombreux incidents de course sont venus émailler cette dernière course du week-end, comme quand Alain Ferté a touché à l’avant-gauche avec son Arrows, du côté de la Piscine, ou quand le jeune Evens Stievenart a fini dans le mur du virage Anthony-Noghès sa Tyrrell 010 s’étant envolée au-dessus d’une autre Tyrrell bleue, celle de son rival pour la 2e place, Mike Cantillon.

Les Coupes ont été remises par Alain Pallanca, directeur de course pour l’Automobile Club de Monaco (ACM). Comme Jean Alesi, on peut parier que Michael Lyons reviendra sûrement l’an prochain.