EVÈNEMENTS À VENIR 

Rallye Monte-Carlo WRC 2022 : Découvrez le Parcours de cette 90e édition

E-Rallye Monte-Carlo 2021 : Rendez-vous du 20 au 24 octobre prochain

Boutique Officielle : Collection Eté 2021

4e Monaco E-Prix

08 mai 2021

2015, les débuts !

Publié le 03 mai 2021

2015, les débuts de la Formule E en Principauté !

 

L’histoire entre le circuit monégasque et les courses électriques a débuté en 2015. Lancée dès septembre 2014 à Pekin, la Formule E est à ce jour la seule catégorie de monoplace équipée d’un moteur électrique et homologuée par la FIA. Ce tout nouveau championnat dispose pour sa première saison de 11 dates à travers le monde, sur des circuits urbains. 10 marques sont engagées, attirant ainsi l’intérêt de beaucoup de grands constructeurs tels Renault, Audi ou encore Venturi.

A l’occasion de cette toute première saison, Monaco, circuit urbain par excellence était aux yeux des organisateurs du Championnat un site incontournable du calendrier. « C’est la course la plus ancrée dans l’histoire, assure le grand patron de la Formule E Alejandro Agag. Le 1er Grand Prix remonte ici au 14 avril 1929. Cela reste une date très importante. Et ce samedi va également s’inscrire comme un autre moment historique que ce soit pour la Formule E, mais aussi pour Monaco. Un jour unique pour tout le sport automobile. ».

Ce tout premier ePrix de Monaco se déroula ainsi le samedi 09 mai 2015, pour la 7e manche du championnat de Formule E FIA. A la différence du tracé traditionnel emprunté par les F1, le circuit accueillant la Formule E est long de 1,76 km, avec 12 virages et reprenant la majorité du tracé du Grand Prix qui accueille les épreuves depuis 1929, avec notamment les lignes de départ et d’arrivée et l’emplacement des stands. Pas de montée vers le casino en revanche.
« Je pense que le tracé est sympathique, et évidemment, le site est fantastique », affirme l’italien Jarno Trulli, ex-pilote de Formule 1 et vainqueur en Principauté en 2004 (Renault). « C’est la moitié du circuit de Formule 1, mais suffisant pour les Formules E. Je suis sûr que nous pourrons nous dépasser. Vous pourrez le voir dès le premier virage en épingle, ou vers le tunnel où il y a là aussi un gros point de freinage. »

L’italien avait vu juste. Le départ de ce ePrix de Monaco 2015 fut marqué dès les premiers mètres par un gros accrochage entre Daniel Abt et Bruno Senna, obligeant la voiture de sécurité à intervenir.
Auteur de la pôle position le suisse et ancien pilote Toro Rosso en F1 Sébastien Buemi a dominé l’intégralité de cette première course électrique de l’histoire en Principauté. Malgré les tentatives du brésilien Lucas di Grassi (arrêt au stand anticipé), le pilote de l’écurie e.dams Renault fut le premier à franchir la ligne d’arrivée, décrochant ainsi un succès de prestige. Derrière lui, deux brésiliens complètent le podium (di Grassi & Piquet). Le meilleur tour en course est à l’actif du français Jean-Eric Vergne (Andretti Autosport), grâce notamment à l’utilisation de son Fan Boost lors du relais avec sa deuxième voiture.
« Gagner à Monaco, c’est un sentiment spécial. Je savais que personne n’avait jamais gagné en Formule E en partant de la pole position, alors je suis content d’y être arrivé ».

 

Suspens dans la lutte pour le titre : ce trio est désormais aux trois premières places du Championnat à 4 épreuves de la fin de saison. Quelques semaines plus tard, le brésilien Nelson Piquet Jr sera le premier pilote à remporter le Championnat de Formula E, avec un point d’avance sur Sébastien Buemi. Cette première édition restera un succès sportif et en termes d’attrait du public à en voir les tribunes pleines lors de ce samedi 09 mai.

La course en replay :

 

Photos : Michael Alesi / Jean-Marc Follete