EVÈNEMENTS À VENIR 

Rallye Monte-Carlo WRC 2022 : Découvrez le Parcours de cette 90e édition

E-Rallye Monte-Carlo 2021 : Rendez-vous du 20 au 24 octobre prochain

Boutique Officielle : Collection Eté 2021

4e Monaco E-Prix

08 mai 2021

EL1 : Jaguar montre les dents

Publié le 08 mai 2021

Il était 8 heures pétantes ce matin quand les monoplaces électriques sont sorties pour la première fois de cet E-Prix de Monaco. Les pilotes ont pu prendre leurs marques sur la version complète du circuit urbain de la Principauté durant 35 minutes… car cette séance initiale a été raccourcie de dix minutes en raison du drapeau rouge provoqué par l’immobilisation de la voiture de Sergio Sette Camara (Dragon), en panne à La Rascasse.

Immobilisation de la voiture de Sergio Sette Camara (Dragon)

1:32.220, c’est donc la première référence chronométrique donnée par Sam Bird lors de ces essais libres 1, le Britannique devançant ainsi son coéquipier chez Jaguar, Mitch Evans, de 33 millièmes. Un écart minime, à l’image du classement final où 15 pilotes ont terminé dans la même seconde. Les 24 monoplaces engagées dans la 7e saison de Formule E n’ont finalement bénéficié que de 35 minutes pour collecter des données, la faute au drapeau rouge provoqué par Sergio Sette Camara en milieu de séance. La monoplace n°7 est venue s’immobiliser à La Rascasse, juste avant l’entrée des stands. A ce moment-là, le meilleur temps était détenu par Mitch Evans, qui avait bouclé les 3.3 km en 1:35.228. Cette marque sera rapidement effacée après le retour en piste des pilotes. Robin Frinjs a été le premier concurrent à passer sous la minute 32, à 5 minutes de la fin de la séance. Alors que le double vainqueur de l’épreuve Sébastien Buemi prévoyait une pole position réalisée en 1:30, il semblerait que les monoplaces, qui bénéficieront de 50 kW supplémentaires en qualifications, soit 25% de plus que lors de ces premiers essais libres, pourraient bien viser un chrono encore plus rapide…