EVÈNEMENTS À VENIR 

4e Monaco E-Prix

08 mai 2021

Nouveau tracé de l’E-Prix de Monaco

Publié le 16 avril 2021

La Formule E, la FIA et l’ACM dévoilent le nouveau tracé de l’E-Prix de Monaco

C’est désormais officiel : la 4e édition du E-Prix de Monaco, qui se déroulera le samedi 08 mai 2021, se tiendra sur un nouveau tracé.

Une piste qui comportera 19 virages et qui sera longue de 3km32. Les monoplaces de Formule E pourront désormais monter en direction de la Place du Casino en passant par l’Avenue d’Ostende, et traverseront le mythique tunnel du circuit de Monaco avant de revenir sur le secteur Port, traditionnellement emprunté jusqu’ici par la série électrique. Une première dans l’histoire du Championnat du Monde ABB FIA de Formule E.

Cette nouveauté est rendue possible grâce à l’augmentation des performances et de l’autonomie des voitures tout au long de l’ère Gen2, permettant ainsi à la Formule E de revenir à Monaco en utilisant un circuit plus long.

Les anciens vainqueurs en Principauté, Sébastien Buemi (Nissan e.dams) et Jean-Éric Vergne (DS TECHEETAH) seront présents en 2021 pour se disputer une victoire de prestige.

La piste homologuée par la FIA aura toutefois une spécificité dans sa version E-Prix : ​​le tracé des chicanes au Virage 11 sur le front de mer à la sortie du tunnel.

Déclaration du Président de la FIA, Jean Todt : « Je suis heureux de voir le Championnat du Monde ABB FIA de Formule E de retour en Principauté. C’est dans l’ADN de la série de concourir sur des circuits urbains et Monaco est l’une des pistes les plus emblématiques au monde. Cette discipline a sa propre identité, c’est pourquoi, avec la Formule E et l’ACM, nous avons conçu un agencement sur mesure qui correspond à ses particularités.  »

Déclaration d’Alberto Longo, cofondateur et directeur du Championnat du Monde de Formule E : « Voir la Formule E courir sur une version plus longue du circuit et sur le tracé historique d’une course mondialement connue marquera une nouvelle étape importante pour le Championnat du Monde ABB FIA de Formule E. À bien des égards, ce circuit est fait pour la Formule E – c’est un circuit urbain rapide et étroit qui comportera de nombreuses opportunités de dépassement et testera véritablement la gestion de l’énergie du pilote avec des pentes brusques et des sections à grande vitesse. La FIA et l’ACM nous permettent de courir dans des virages imprégnés de la tradition du sport automobile et nous sommes honorés que la Formule E puisse créer sa propre histoire le 8 mai. »

Déclaration du Commissaire Général de l’ACM, Christian Tornatore : « L’organisation de trois courses en l’espace d’un mois sera une première pour nous tous à l’ACM. Le côté logistique était complexe, mais pas impossible à gérer ! En raison des nouvelles contraintes, nous avons dû débuter le montage de la piste plus tôt que d’habitude, fin février, au lieu du 15 mars. Nous intégrerons ensuite les aspects techniques, sur et autour de la piste, requis par chaque catégorie impliquée. »