EVÈNEMENTS À VENIR 

Du 27 au 30 Juin 2019 : La renaissance d’Elégance & Automobile à Monte-Carlo. Grand Prix de Monaco F1 2019 : Revivez cette 77e édition en images.

 

4e eRallye

23 - 27 octobre 2019

4e E-Rallye Monte-Carlo (23-27 octobre 2019)

Encore et toujours plus intense !

Pour ce 4e E-Rallye Monte-Carlo, le Comité d’Organisation de l’Automobile Club de Monaco continue de prôner la diversité en proposant un parcours composé de 12 spéciales de régularité, pour certaines inédites et, pour d’autres, mythiques, celles ayant fait les grandes heures des Rallyes Monte-Carlo WRC et Historique…

Et pour la toute première fois depuis sa création originelle en 1995, l’opus électrique des Rallyes Monte-Carlo prend la direction d’une ville hôte bien connue de l’organisation, Valence. Au programme, le Champ de Mars, à partir du mercredi 23 octobre, de 7h30 à 12h30 pour les vérifications administratives et techniques, puis, à 14h00, pour le grand départ. Aussitôt en course, les concurrents prendront la direction de la vallée de l’Isère et le massif du Vercors pour débuter la 1ere Étape, avec pour hors-d’œuvre, une épreuve de mise en jambes « Saint-Pierre-de-Chérennes – Choranche / SR 1 / 13 km / 15h30 » sans difficultés notoires. C’est ensuite, sur la route retour du département de la Drôme, que tous devront réellement rentrer dans le vif du sujet avec « Léoncel – Barbières / SR 2 / 14 km / 16h00 », et le franchissement du Col de Tourniol (1145m), dont les réputées épingles en descente doivent être le juge de paix de cette fin d’étape, dont l’arrivée à Valence est prévue à 18h30.

Les terres ardéchoises seront au menu de la 2e Étape, jeudi 24 octobre, après un départ de Valence à 07h30. Avec pour premier terrain de jeu de la journée « Gilhoc-sur-Ormèze – Saint-Barthélémy-Grozon / SR 3 / 13 km / 08h30 », une épreuve à ne pas sous-estimer et qui, d’entrée, peut se révéler décisive sur des routes très étroites. Et les difficultés vont aller crescendo pour les concurrents, qui, dans la foulée, vont devoir affronter la mythique épreuve du Championnat du Monde des Rallyes WRC « Saint-Martial – Burzet / SR 4 / 30 km / 10h00  », empruntée par la descente du Ray Pic. En guise de conclusion de cette journée, « Antraigues-sur-Volane – Vals-les-Bains / SR 5 / 21 km / 11h30 », avant un retour sur Valence à partir de 16h30.

Vendredi 25 octobre, le départ de Valence est programmé à 06h00. Cette 3e Étape débute par un long routier de la Drôme vers les Hautes-Alpes et disputer « Oze – Lardier-et-Valença / SR 6 / 32 km / 09h30 » avec les cols de la Bachassette (940m), des Verniers (1042m) et d’Espréaux (1160m) à franchir. Pas de répit pour la suite, avec au programme, dans les Alpes-de-Haute-Provence, la redoutable et redoutée épreuve « Digne-les-Bains – Chaudon-Norante / SR 7 / 16 km / 11h30 » et son célèbre col de Corobin (1211m). Direction ensuite le département du Var, avec une doyenne des « Monte-Carlo » d’antan «Castellane – Chateauvieux / SR 8 / 16 km / 13h30 », avant un retour en Principauté de Monaco, dont l’entrée des premiers concurrents en parc fermé est fixé à partir de 20h00.

Le lendemain, samedi 26 octobre, place à la 4e Étape, avec un départ programmé de Monaco à partir de 8h00, en direction des Alpes-Maritimes. Et pour terrain de jeu, les fabuleux décors de « Toudon – La Penne / SR 9 / 20 km / 10h00 » et « Conségudes – Bouyon / SR 10 / 13 km / 11h15 ». Retour ensuite pour les participants au parc fermé et de recharge de Monaco à partir de 14h00.

Le départ de l’Étape Finale aura lieu depuis Monaco à partir de 21h00. Avec au programme de cette dernière nuit du samedi 26 au dimanche 27 octobre, les traditionnelles épreuves de « Sospel – La-Bollène-Vésubie / SR 11 / 31 km / 22h00  » et « Lantosque – Lucéram / SR 12 / 16 km / 23h00  ». Arrivée prévue à Monaco aux alentours de 01h30

 

À propos du E-Rallye Monte-Carlo

Véritable compétition routière, réservée aux véhicules 100% Électrique, sans utilisation de prolongateur, et 100% Hydrogène, cette épreuve de régularité est désormais très prisée des constructeurs et préparateurs automobiles, venus démontrer pour l’occasion et en conditions réelles, le potentiel technologique et avant-gardiste de leurs véhicules. Depuis sa nouvelle dénomination en 2016, succédant ainsi au Rallye Monte-Carlo des Véhicules Électriques (1995, 1996, 1997, 1998 et 1999), au Rallye Monte-Carlo Fuel Cell & Hybrids (2005, 2006), au Rallye Monte-Carlo des Véhicules à Energie Alternative (2007, 2008, 2009, 2010 et 2011) et au Rallye Monte-Carlo des Energies Nouvelles / Rallye Monte-Carlo ZENN (2012, 2013, 2014, 2015), ce 4e opus de l’E-Rallye Monte-Carlo compte cette année pour la 12e et avant-dernière manche de la Coupe E-Rallye de Régularité de la FIA 2019.

Par définition, les E-Rallyes ont pour objectif de promouvoir les nouvelles technologies automobiles, conçues pour émettre les plus faibles quantités possibles de polluants, de particules fines et de CO2. Ils visent également à encourager les pilotes à adopter une conduite écoresponsable, la priorité étant accordée à la protection de l’environnement et à la transition du secteur des transports, via l’utilisation de l’électricité comme source d’énergie de propulsion des véhicules. Et c’est justement ce que l’Automobile Club de Monaco s’efforce de démontrer depuis plus de 20 ans, en poursuivant avec insistance et conviction son rôle de pré­curseur. L’Automobile Club de Monaco est force de proposition en la matière. Cette épreuve dédiée aux véhicules de nouvelle génération a évoluée sans cesse au fil des années, pour correspondre toujours un peu plus au modernisme.

Déjà aux côtés de l’Automobile Club lors de la précédente édition, le réseau public de bornes de recharge « eborn » avec aujourd’hui 1000 bornes au compteur dans 11 départements du grand Sud-Est, repart dans l’aventure en mettant à disposition ses bornes situées le long des routes du E-Rallye.  

Les voitures inscrites sont de nouvelle génération, représentant plus d’une dizaine de constructeurs automobiles, leaders sur le marché, aussi bien avec les modèles électriques que les voitures à pile à combustible, alimentés à l’hydrogène… 

Monaco, le 17 mai 2019