EVÈNEMENTS À VENIR 

Rallye Monte-Carlo WRC 2022 : Découvrez le Parcours de cette 90e édition

E-Rallye Monte-Carlo 2021 : Rendez-vous du 20 au 24 octobre prochain

Boutique Officielle : Collection Eté 2021

78e Grand Prix de Monaco F1

20 - 23 mai 2021

Essais libres 2 : Ferrari confirme, Leclerc devant Sainz… et Hamilton

Publié le 20 mai 2021

La deuxième séance d’essais libres du grand retour de la F1 à Monaco a confirmé une tendance déjà évidente en première séance : la Scuderia Ferrari est candidate au podium dimanche, dans le 78e Grand Prix de Monaco de Formule 1, à en juger par le meilleur temps de Charles Leclerc cet après-midi, devant Carlos Sainz Jr : 1 :11.684, soit un dixième de mieux que son coéquipier espagnol, alors que le héros local n’avait pas pu rouler ce matin en EL1, à cause d’un gros problème de boîte de vitesses qui a donc été réparé, en temps et en heure, par les mécaniciens de la Scuderia.

Cette séance a pris fin avec quatre minutes d’avance, à cause d’une touchette au Casino de Mick Schumacher, le fils du quintuple vainqueur en Principauté et septuple champion du monde allemand. Mick est champion en titre de Formule 2 mais il débute à Monaco et découvre cette piste très compliquée au volant d’une F1, comme son coéquipier Nikita Mazepin, le Canadien Nicholas Latifi et le Japonais Yuki Tsunoda. Ce n’était pas évident jeudi et ils auront encore une séance d’essais libres samedi matin pour bien préparer les qualifications, heureusement pour eux.

Tout en haut de la feuille de temps, c’est donc Charles Leclerc qui a bouclé en beauté une séance réussie, en mettant à profit ses pneus tendres pour garder jusqu’au bout un avantage symbolique sur Lewis Hamilton. Il est encore loin de la pole position de Sir Lewis en 2019 (1 :10.166) mais l’essentiel est ailleurs : la Scuderia a bien travaillé cet hiver et va peut-être toucher, dans les prochains jours ou les prochaines semaines, les fruits de ses investissements récents.

Derrière les deux Ferrari, c’est donc Hamilton, en se contentant de pneus medium sur sa Mercedes, pour ne pas trop dévoiler son jeu, qui a pris la 3e place de cette séance, devant Max Verstappen, dans la Red Bull la plus rapide, alors que son coéquipier mexicain, Sergio Pérez, meilleur temps des EL1, a dû se contenter du 8e chrono. La faute aussi à Valtteri Bottas (5e), dans l’autre Mercedes, à Lando Norris (6e) dans sa McLaren aux couleurs de Gulf, et à l’excellent Pierre Gasly (7e), dans son Alpha Tauri. Pour l’anecdote, Sebastian Vettel, dans son Aston Martin, est rentré dans le Top 10 de cette séance, lui qui a déjà triomphé deux fois ici, en 2011 dans une Red Bull puis en 2017 dans une Ferrari. C’était la dernière victoire de la Scuderia en Principauté, devant des milliers de tifosi ravis…