Événements à venir :

E-Rallye Monte-Carlo 2024 : Prenez date !       –       Billetterie Officielle : Soyez informés de l’ouverture des ventes 2025       –       Formula 1 Grand Prix de Monaco 2024 : Revivez cette 81e édition

E-Rallye Monte-Carlo 2024 : Prenez date !       –       Billetterie Officielle : Soyez informés de l’ouverture des ventes 2025       –       Formula 1 Grand Prix de Monaco 2024 : Revivez cette 81e édition

Menu

Philippe et Antoine Cornet de Ways Ruart, vainqueurs

Dans le match pour la victoire dès le tout début de ce 24e Rallye Monte-Carlo Historique, les jumeaux Belges, Philippe et Antoine CORNET DE WAYS RUART (Porsche 911 N° 45), se sont installés en tête de la course à l’issue de la Spéciale de Régularité N° 13 mardi matin… pour finalement ne plus la quitter, après notamment une Etape Finale rondement menée et succèdent ainsi à Henrik BJERREGAARD et Jaromir SVEC, derniers vainqueurs en date sur Ford Escort RS2000 MkII.

Au menu de cette dernière nuit , l’entrée en matière passe par célèbre Col de Turini avec le chrono de « Sospel – La-Bollène-Vésubie / SR 16 / 22h00  / 30,96 km », remporté respectivement par la Lancia Fulvia HF 1.3 N° 268 des Norvégiens (Kenneth SIMONSEN / Otto KRISTENSEN) et la Lancia Beta Coupé 1800 N° 23 des Italiens (Maurizio AIOLFI / Carlo MERENDA) ex-aequo.

En guise de plat de résistance enfin, les Cols de Porte et Saint-Roch avec la spéciale de « Loda – Coaraze / SR 17 / 23h10 / 22,43 km »,décrochée par la Ford Escort MkI N° 171 de l’équipage Grec Petros VASILOPOULOS / Dimitrios STATHAKOS.

© Jean-Marie BIADATTI

A l’arrivée sur le Port Hercule de Monaco au petit matin, les jumeaux belges ne pouvaient pas s’empêcher de savourer une victoire grandement méritée. « C’est un grand honneur pour nous ! », s’enthousiasme Philippe le pilote. Et à son copilote de frère de renchérir : « La complicité entre nous a parfaitement bien fonctionné. Remporter ce Rallye mythique est un pur bonheur… ». Pour les deux frangins, cette édition sans neige n’a pourtant pas été exempte de pièges, avec notamment beaucoup de verglas dans les spéciales du matin ! « Nous nous en sommes bien sortis et avons été le plus possible consistants, avec une voiture qui a été parfaite. Les deux dernières spéciales de nuit ont été très intenses et nous sommes vraiment très heureux d’inscrire notre nom au palmarès de cette fantastique épreuve. Un podium aurait déjà été une très belle récompense mais alors là , cette victoire est un pur bonheur ! »

205 voitures ont donc rejoint l’arrivée de cette 24e édition du Rallye Monte-Carlo Historique… tous ont désormais rendez-vous pour la traditionnelle Soirée de Gala et de Remise des Prix organisée ce soir dans la Salle des Etoiles du Monte-Carlo Sporting Club…

Un retour vers Monaco qui se mérite… sur les traces du WRC !

Ce mardi, départ de Valence dès 06h00 en direction le massif du Diois.

L’entrée en matière, ou plutôt « les clous du spectacle », est la célèbre et redoutée Spéciale (SR13) « Saint-Nazaire-le-Désert – Gumiane » 30,04km avec de 4 Cols (des Guillens / du Portail / de Vache / des Roustans) et une vertigineuse descente, la « Route de Tremouret », aux allures, ce matin, de piste de bobsleigh géante. Il fallait être un tantinet givré pour oser affronter ces effrayants lacets à l’adhérence précaire… mais les 226 équipages encore en course au départ de Valence en redemandaient… A ce jeu de montagnes Russes, ce sera la Lancia Fulvia Coupe 1.3 S pilotée par SCHIMITZEK Kurt / FLECK Stefan qui raflera la mise.

© ACM Media

Après cette séance d’échauffement, la SR14, théâtre du titanesque combat de la semaine dernière en WRC : « Sisteron – Thoard » 32,77 km via Authon et le Col de Fontbelle. Une spéciale avec beaucoup de rythme et encore une fois une descente qui, si elle n’était pas aux enfers, n’était pas non plus le paradis. Les meilleurs sont cette fois, ANDRE Jérôme / MANSORD Frédéric sur BMW 2002 TI.

© ACM Media

La suivante qui conclura la matinée est aussi bien connue des pilotes du WRC : « Rouaine – Entrevaux» avec ses 23,52 km qui empruntent le Val de Chalvagne et le Col de Félines, tout en lacets. La proximité de la Méditerranée a fait disparaître le givre et la glace encore présents à l’occasion du récent Rallye Monte-Carlo mais l’épreuve reste très technique avec de nombreuses relances et des cordes bien amochées après le passage des surpuissantes WRC hybrides. Les plus réguliers à l’arrivée d’Entrevaux sont ABRIAL François / ABRIAL Cécile au volant d’une agile Peugeot 104 ZS.

© ACM Media

Dernier CH avant l’entrée en parc fermé à Monaco à La Turbie puis le morceau de bravoure tant attendu : le départ de l’Étape Finale de Monaco à partir de 21h00 avec les légendaires et toujours imprévisibles chronos de « Sospel – La-Bollène-Vésubie / SR 16 / 22h00 / 30,96 km » via le célèbre Col de Turini et « Loda – Coaraze / SR 17 / 23h10 / 22,43 km » par les Cols de Porte et Saint-Roch. Arrivée prévue sur le Port Hercule de Monaco aux alentours de 01h10.

Restaurant « Le Club »
La Billetterie
La Boutique Officielle
Visites Virtuelles
Inscription aux actualités de L’ACM
Suivez-nous