Événements à venir :

6e E-Rallye Monte-Carlo – du 26 au 30 octobre 2022 – Découvrir l’épreuve

6e E-Rallye Monte-Carlo – du 26 au 30 octobre 2022 – Découvrir l’épreuve

Menu
76e Grand Prix de Monaco F1
24 - 27 mai 2018
Partenaires

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /var/www/acm.mc/public_html/wp-content/themes/acm-2021/part/content-col-menu-gauche.php on line 155

Présentation de l’épreuve

La 76e édition du Grand Prix Automobile de Monaco se déroulera du jeudi 24 au dimanche 27 mai 2018. 982e Grand Prix de l’Histoire, le rendez-vous Monégasque sera l’hôte de la sixième étape du Championnat du Monde FIA de Formule 1 2018.

Élevé au rang de mythe du sport automobile par les pilotes en raison de son caractère unique au monde et de la sélectivité de son tracé, le Grand Prix Automobile de Monaco a fondé sa légende à travers de nombreux exploits restés depuis dans les annales de la Formule 1. Outre l’inoubliable Ayrton Senna, véritable virtuose entre les rails et toujours détenteur du plus grand nombre de succès en Principauté avec 6 victoires entre 1987 et 1993, Graham Hill (5 victoires), Michael Schumacher (5 victoires) ou encore Alain Prost (4 victoires) ont écrit dans les rues de la Principauté de Monaco quelques-unes des plus glorieuses pages de leurs riches carrières.

Plébiscité par tout le microcosme de la catégorie reine pour son ambiance sans commune mesure et son fabuleux écrin, le rendez-vous Monégasque met chaque année à dur épreuve les nerfs des pilotes prêts à tout pour inscrire leurs noms au palmarès de l’épreuve la plus prestigieuse du calendrier. Tombeur du record de la piste lors des qualifications du GP 2017 en 1’12’’178, Kimi Räikkönen tentera d’accrocher un deuxième succès de prestige sur le toboggan princier après être passé si près de la victoire en course…

Tenu en échec par les Ferrari de Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen l’an dernier, Lewis Hamilton cherchera lui aussi à goûter à nouveau aux joies d’un succès en terre princière, comme en 2008 et 2016.

Amputées des T-Wings (petit aileron en forme d’antenne situé sur le capot moteur) en 2018, les monoplaces pourraient tout de même franchir pour la première fois la barre des 1’12 en Principauté grâce à l’apport de pneus Pirelli encore plus tendres…

Le circuit en lui-même n’a pas subi de transformations majeures, jusqu’en 1952 où des aménagements sont apportés au virage Sainte-Dévote. Il faut attendre 1973 pour que le tracé subisse à nouveau un changement. Il est allongé de 135 m par l’adjonction d’une piste tout le long du port, piste qui épouse le tracé de la nouvelle piscine et se termine en épingle autour du restaurant « La Rascasse ». Comme la distance au tour est augmentée, on limite le Grand Prix à 78 tours.

En 1976, deux chicanes supplémentaires, l’une à Sainte Dévote, l’autre à la sortie de l’épingle de la Rascasse sont ajoutées, puis en 1986 on procède à l’élargissement localisé de l’entrée du quai des Etats Unis au pied de la descente du Boulevard Louis II permettant la création d’une nouvelle chicane. En 1997, le premier « S » de la Piscine est redessiné et porte le nom de virage « Louis Chiron ». Entre les Grands Prix 2002 et 2003, réalisation d’un terre-plein d’environ 5 000 m² par la création d’un mur de quai de 150 m de long déporté par rapport à l’ancien alignement d’une trentaine de mètres.

Ce mur de quai a été réalisé par l’empilement de près de 400 blocs de béton de 10 tonnes chacun. Il sert également de mur de soutènement aux 25 000 m3 de remblais calibrés qui ont été mis en œuvre pour le remplissage du terre-plein permettant ainsi de créer une plate-forme nouvelle d’environ 5 000 m² à 1,20 m au-dessus du niveau de la mer. Dans le corps de ce terre-plein, près de 3 km de tranchées ont été exécutées pour l’installation des réseaux divers. Ces réseaux permettent la desserte de cette surface en électricité, téléphonie, télévision, eau potable ainsi que son assainissement tant en période de Grand Prix que pour de futures manifestations.

En surface de cette plate-forme, ont été exécutés : – le nouveau tronçon de piste du circuit de Formule 1 ; il consiste en une translation de l’ancien tracé d’une dizaine de mètres vers le port – 36 supports béton qui ont permis dès le Grand Prix 2004 le montage de structures métalliques qui accueillent des loges situées à 13 m du sol au-dessus des trois nouvelles tribunes-gradins surplombant ainsi la nouvelle zone des stands.

Restaurant « Le Club »
La Billetterie
La Boutique Officielle
Visites Virtuelles
Inscription aux actualités de L’ACM