Événements à venir :

6e E-Rallye Monte-Carlo – du 26 au 30 octobre 2022 – Découvrir l’épreuve

6e E-Rallye Monte-Carlo – du 26 au 30 octobre 2022 – Découvrir l’épreuve

Menu
90e Rallye Automobile Monte‑Carlo
17 - 23 janvier 2022
Hospitalité
Environnement
Archives
Partenaires

ES5 : Loeb en tête à la mi-journée, Ogier perd du terrain

Sébastien Loeb (Ford) a signé son troisième temps scratch d’affilée, vendredi matin, et son grand rival Sébastien Ogier (Toyota) a perdu la tête du classement général du 90e Rallye Monte-Carlo, en se montrant trop prudent avec une monte de pneus différente de celle de l’Alsacien, sur des routes très piégeuses car souvent glissantes.
« J’ai attaqué toute la matinée, le plus possible, mes ouvreurs ont fait un super boulot et je me sens très bien dans cette voiture, elle est fantastique. Bravo à toute l’équipe de M-Sport », a dit Loeb au point stop, alors que des images de l’usine de M-Sport, en Angleterre, apparaissaient dans un coin de l’écran.

Le pilote le plus titré de l’histoire du WRC n’a fait aucune erreur vendredi matin, et comme Ogier a joué la prudence et roulé beaucoup moins vite que ses rivaux dans l’ES5, entre Val de Chalvagne-Entrevaux, Loeb est passé en tête. Grâce à ces 17 km de spéciale qu’il a terminés en trombe, dans la descente vers Entrevaux, et sur lesquels Ogier, 8 fois champion du monde et 8 fois vainqueur en Principauté, a perdu en tout 13.5 secondes sur son coéquipier Elfyn Evans.

Plus inquiétant, Ogier a perdu 11.1 secondes sur Thierry Neuville, qui commence à trouver un peu de rythme dans sa Hyundai. Sans réelle explication, même si Ogier a encore évoqué des conditions délicates, avec beaucoup de plaques de verglas.

Pendant près d’une demi-heure, il a fallu attendre de savoir si Loeb faisait aussi bien, ou mieux qu’Evans, parti juste après Ogier ce matin. La réponse est arrivée juste avant midi, au moment idéal pour faire une pause à Puget-Théniers, afin de réfléchir au choix de pneus pour l’après-midi, et voir si le pari osé de Loeb, cinq pneus tendres, au lieu de 4 super-tendres et 2 tendres pour Ogier ce matin, n’aura pas un effet boomerang cet après-midi.

Une nouvelle boucle de trois spéciales doit démarrer à 14h16, avec en tête du classement général un certain Sébastien Loeb, disposant de 10.6 secondes d’avance sur Evans et 13 sur Ogier. Derrière le trio de tête, les écarts sont déjà significatifs : 40.2 secondes de retard pour Thierry Neuville, 46 pour Craig Breen (Ford Puma) et 48.3 pour Ott Tänak, le champion du monde 2019, dans l’autre Hyundai de pointe. Après cinq spéciales sur les 17 prévues jusqu’à dimanche.

 

Restaurant « Le Club »
La Billetterie
La Boutique Officielle
Visites Virtuelles
Inscription aux actualités de L’ACM