Événements à venir :

6e E-Rallye Monte-Carlo – du 26 au 30 octobre 2022 – Découvrir l’épreuve

6e E-Rallye Monte-Carlo – du 26 au 30 octobre 2022 – Découvrir l’épreuve

Menu
90e Rallye Automobile Monte‑Carlo
17 - 23 janvier 2022
Hospitalité
Environnement
Archives
Partenaires

ES7 : Loeb en panne d’hybride, Greensmith en profite

Sébastien Loeb a fait une petite pause dans sa domination du 90e Rallye Monte-Carlo : après quatre temps scratch en quatre spéciales, il s’est retrouvé privé d’énergie électrique supplémentaire dans sa Ford Puma Hybrid et c’est son jeune coéquipier Gus Greensmith qui en a profité pour ouvrir son palmarès en WRC, avec le premier temps scratch de sa carrière.

« Je vais lui envoyer un texto pour qu’il me le laisse, celui-là », a plaisanté Greensmith, 25 ans, alors que Loeb était déjà bien lancé dans cette ES7, le deuxième passage de la journée entre Guillaumes et Valberg. Puis le Français est tombé « en panne d’hybride », ce qui était arrivé un peu plus tôt à Greensmith et privait la Ford d’une centaine de chevaux.

Sur une spéciale aussi rapide, en montée, c’était un léger handicap, mais ça n’a pas empêché Loeb de conserver les commandes du classement général, avec 14.4 secondes d’avance sur Sébastien Ogier (Toyota), revenu à la 2e place, et 15.2 secondes d’avance sur Elfyn Evans, le vice-champion du monde en titre, dans l’autre Yaris officielle présente sur le podium provisoire.

Grâce à cette jolie perf’, Greensmith, toujours 7e, s’est rapproché à moins d’une seconde d’Ott Tänak, et il a aussi dans son viseur Thierry Neuville, 4e, et Craig Breen 5e, juste devant Tänak. La dernière spéciale du jour est prévue entre Val-de-Chalvagne à Entrevaux (ES8), sur 17 km dominés vendredi matin par Loeb. Ce 90e Rallye Monte-Carlo tient toutes ses promesses, et nous ne sommes pas encore à mi-parcours…

Restaurant « Le Club »
La Billetterie
La Boutique Officielle
Visites Virtuelles
Inscription aux actualités de L’ACM