Événements à venir :

Billetterie Officielle : Soyez informés de l’ouverture des ventes 2025       –       Formula 1 Grand Prix de Monaco 2024 : Revivez cette 81e édition

Billetterie Officielle : Soyez informés de l’ouverture des ventes 2025       –       Formula 1 Grand Prix de Monaco 2024 : Revivez cette 81e édition

Menu
80e Formula 1 Grand Prix de Monaco
25 - 29 mai 2023
Accès Riverains / Bâteaux
FAQ
Archives

Formule 1: Red Bull favori, mais tout est possible…

C’est déjà le 80e Formula 1 Grand Prix de Monaco et l’histoire est toujours la même : l’erreur est interdite dans les rues de la Principauté. Le grand favori ne gagne pas à chaque fois, même s’il part en pole position. Ainsi, les rivaux de Max Verstappen peuvent nourrir quelques espoirs de victoire improbable dimanche, grâce à la météo ou à des incidents de course.

« Red Bull est plus rapide que nous », a résumé Charles Leclerc, le héros local et pilote de la Scuderia Ferrari, jeudi en conférence de presse. Et comme Charles « ne croit pas à la chance », il va d’abord compter sur lui-même, ce week-end, en commençant par samedi en qualifications. Si comme en 2021 et 2022 il réussit le meilleur chrono, il partira en pole position et aura une meilleure chance de s’imposer pour la première fois à Monaco, dans ces rues qu’il connaît par cœur, depuis son plus jeune âge.

« J’ai des amis à chaque coin de rue, certains me regardent passer depuis leur terrasse », a souri Leclerc jeudi. « Le samedi ici, ça se passe souvent bien, il faut juste qu’on arrive à faire un meilleur dimanche », a-t-il ajouté. Vendredi, pour bien préparer « la meilleure séance de qualifications de l’année », il faudra bien gérer les deux séances d’essais libres. Et pour ce qui est d’un renouvellement de son contrat, ou de l’arrivée éventuelle d’un nouveau coéquipier dans la Scuderia, Lewis Hamilton ou un autre, « on verra plus tard », a dit le Monégasque.

Vainqueur l’an dernier dans les rues de la Principauté, et déjà deux fois en cinq courses cette année, Checo Pérez est distancé de 14 points seulement par Max Verstappen, au classement général. Il tient à ménager le suspense : « Monaco n’est pas le circuit le plus favorable » pour Red Bull.

Alonso veut encore gagner

Au classement provisoire du championnat, justement, il y a deux très gros clients aux 3eet 4e places, Fernando Alonso et Lewis Hamilton. Les deux stars absolues de la F1, qui ont accumulé neuf titres mondiaux, semblaient très sereins jeudi en conférence de presse.

« Je mentirais si je disais que je ne pense pas gagner quand j’arrive sur une course, surtout si elle se déroule sur un tracé spécifique, comme Singapour ou Monaco », a dit l’Espagnol, très satisfait de son début de saison : 4 podiums en cinq courses, 75 points amassés, un résultat inespéré au sein d’Aston Martin, sa nouvelle écurie.

« Nando » n’a plus gagné en F1 depuis 2013 mais il est tellement enthousiaste qu’il envisage d’être encore là en 2026, quand Aston Martin sera équipée de moteurs Honda, sur fond de nouveau règlement technique. « J’aurai 44 ans », a-t-il précisé, mais il a mis un bémol. « Je ne serai plus en F1 si je ne suis plus aussi frais, aussi rapide, aussi affûté, aussi motivé qu’aujourd’hui. Un jour, je me réveillerai et je n’aurai plus envie de continuer », a prévenu le double champion du monde.

Hamilton optimiste

Indissociables dans la victoire comme dans l’échec, Alonso et Hamilton sont souvent à la lutte cette saison pour aller chercher une place sur le podium, avec les deux pilotes Red Bull. Jeudi, l’Espagnol a lancé une petite pique amicale à l’Anglais, que certains médias envoient déjà chez Ferrari l’an prochain : « Lewis dit toujours que dans une équipe, on gagne ensemble et on perd ensemble. Donc s’il continue à perdre, il doit rester chez Mercedes… »

Le septuple champion du monde est en train de finaliser un renouvellement de son contrat avec l’écurie allemande, et « il ne reste plus que quelques petits détails à régler ». Quant à cette saison qui ne fait que commencer, il reste très optimiste : « Mon équipe travaille de manière incroyable, on apprend plus dans la défaite que dans la victoire. Nous avons de nouvelles personnes qui ont vraiment faim, des améliorations qui étaient déjà prêtes pour Imola. On sait dans quelle direction on doit aller pour se rapprocher des gars de devant ».

A suivre dès demain, à 13h30 et 17h00, pour deux séances d’essais libres très attendues.

Restaurant « Le Club »
La Billetterie
La Boutique Officielle
Visites Virtuelles
Inscription aux actualités de L’ACM
Suivez-nous