Événements à venir :

Billetterie Officielle : Réservez vos billets dès maintenant   –   Rallye Monte-Carlo WRC 2024 : Revivez l’édition 2024   –   Rallye Monte-Carlo Historique 2024 : Un grand millésime

Billetterie Officielle : Réservez vos billets dès maintenant   –   Rallye Monte-Carlo WRC 2024 : Revivez l’édition 2024   –   Rallye Monte-Carlo Historique 2024 : Un grand millésime

Menu

SR4 : les Belges triplent la mise !

Le festival de la Belgique dans ce 26e Rallye Monte-Carlo Historique a continué samedi dans la SR4, la dernière épreuve de régularité de cette belle journée de rallye au soleil. Grâce à l’Opel Ascona 400 de Michel Decremer et Jennifer Hugo, aux couleurs de Radio Monte-Carlo.

Ils ont été excellents toute la journée, et récompensés à la fin : le duo belge Decremer-Hugo a remporté la plus belle spéciale de la journée, dans le massif du Vercors, en passant par le col de l’Echarasson où pour la première fois du rallye, la neige a été aperçue. Mais pas sur la route, parfaitement sèche. Et il occupe samedi soir la première place du classement général !

Entre La Cîme du Mas et le Col Gaudissart (17,4 km), l’équipage de l’Ascona numéro 25 a fait un peu mieux que l’équipage de référence de ce rallye, constitué de Bruno Saby et Denis Giraudet, dans leur Ford Capri 2300 S de 1970. Une sacrée performance, vu le CV des deux hommes, l’un vainqueur du Monte-Carlo WRC, en 1988, et l’autre, un copilote de légende ayant navigué beaucoup des meilleurs pilotes de sa génération dans les plus grands rallyes du monde.

Dans cette spéciale de seigneurs, et dans un décor à couper le souffle, les places d’honneur ont été prises par la Renault 5 Alpine de Jean-Pierre Verneuil et Jean-Marc Piret, ex-aequo à la 3e place avec la Morris Mini Cooper S de Ferrucio et Carlo Nessi, et surtout par l’Alfa Romeo 2000 GTV des benjamins de cette 26e édition, Julien Picoreau et Camille Béal. Ils n’ont que 23 ans, tous les deux, donc ils n’étaient pas encore nés quand le Rallye Monte-Carlo Historique a été organisé pour la première fois.

Après un dernier contrôle horaire particulièrement festif, à partir de 17h00 à Saint-Jean-en-Royans, tous les concurrents rescapés sont arrivés sur le Champ de Mars à Valence, à partir de 18h30. Sauf pour quelques équipages ayant été obligés de jeter l’éponge en cours de route, en raison d’incidents mécaniques divers et variés, c’était une bien jolie journée de rallye historique.

Restaurant « Le Club »
La Billetterie
La Boutique Officielle
Visites Virtuelles
Inscription aux actualités de L’ACM
Suivez-nous