Événements à venir :

Grand Prix de Monaco Historique 2024 : Présentation   –   Billetterie Officielle : Réservez vos billets dès maintenant

Grand Prix de Monaco Historique 2024 : Présentation   –   Billetterie Officielle : Réservez vos billets dès maintenant

Menu

«Vérifs» terminées, en route…

Les vérifications techniques et administratives ont pris fin ce mercredi à midi, comme prévu, pour les 60 équipages engagés dans le 7e E-Rallye Monte-Carlo… qui est aussi le 23e Rallye Monte-Carlo Zenn (Zero Emission, No Noise).

C’est bien l’Automobile Club de Monaco (ACM) qui avait ouvert la voie en organisant pour la première fois, en 1995, un rallye de régularité réservé aux voitures électriques, à batterie ou à hydrogène. Et le plateau de cette édition 2023 est particulièrement relevé, avec tous les anciens vainqueurs de l’épreuve mais aussi un ex-champion d’Europe des rallyes et un ex-pilote de Formule 1!

Pour cette 8e manche de la Bridgestone FIA ecoRally Cup 2023, l’ACM a dû refuser des engagements. Et il a concocté un plateau à la hauteur de la réputation de tous les événements qu’il organise : 60 équipages, 15 nationalités et 36 modèles différents engagés par 19 constructeurs. Un record pour l’épreuve monégasque et la garantie d’un suspense total jusqu’à samedi soir.

Plateau très relevé !

A tout seigneur, tout honneur, les Espagnols Eneko Conde et Lukas Sergnese (Kia E-Niro), vainqueurs l’an dernier de la FIA ecoRally Cup, seront opposés, entre autres, à l’équipage tchèque qui souhaite leur succéder sur les tablettes mondiales, soit Michal Zdarsky et Jakub Nabelek (Hyundai Kona). Mais aussi à deux authentiques vedettes, le Belge Bruno Thiry, champion d’Europe des rallyes en 2003, dans une VW ID5, et l’Italien Stefano Modena, ex-pilote de F1 (70 Grands Prix au compteur, 3e en 1989 à Monaco), dans une Fisker Ocean.
Sont également engagés les six premiers vainqueurs du E-Rallye Monte-Carlo, manche la plus prestigieuse du calendrier mondial car empruntant des spéciales mythiques de la version WRC : le Polonais Artur Prusak (2016), reconverti comme copilote de Guido Guerrini dans une Kia E-Niro, Didier Malga (2017), Alexandre Stricher (2018) et Frédéric Ozon (2019), tous les trois dans des Tesla Model 3, Frédéric Lansiaux (2021) dans une VW ID3 et le Monégasque Jacques Pastor (2022) dans une Kia E-Niro. Cela fait beaucoup de candidats à la victoire au bout des 1.000 km prévus de ce mercredi 14h00 jusqu’à samedi minuit.

Parcours secret…

Grande nouveauté 2023, chaque parcours quotidien va être tenu secret jusqu’à une heure du départ, quand le roadbook de la journée sera donné aux concurrents, puis le menu du jour sera diffusé sur le site internet et les réseaux sociaux de l’ACM au moment du départ du premier concurrent. Comme chaque année, il y aura des épreuves spéciales à parcourir de nuit. Avec toujours deux objectifs prioritaires: respecter dans chaque portion chronométrée la vitesse moyenne fixée par les organisateurs, tout en gérant l’énergie nécessaire pour rentrer au parc fermé, en fin de boucle. Et recharger tranquillement sur l’une des nombreuses bornes du réseau Monaco On en Principauté, dans les rues ou dans les parkings.

C’est parti !

Vérifications Administratives & Techniques

Restaurant « Le Club »
La Billetterie
La Boutique Officielle
Visites Virtuelles
Inscription aux actualités de L’ACM
Suivez-nous