Événements à venir :

Grand Prix de Monaco Historique 2024 : Présentation   –   Billetterie Officielle : Réservez vos billets dès maintenant

Grand Prix de Monaco Historique 2024 : Présentation   –   Billetterie Officielle : Réservez vos billets dès maintenant

Menu

Victoire de Nick Cassidy, podium pour Evans

Le Néo-Zélandais Nick Cassidy (Envision Racing), parti de la 9e place sur la grille, a remporté samedi le 6e Monaco E-Prix en déroulant une stratégie parfaite et en résistant jusqu’au bout à son compatriote Mitch Evans (Jaguar TCS).

C’est la 2e victoire d’affilée pour Cassidy après la deuxième course de Berlin, lors de l’étape précédente. Le pilote Envision prend ainsi les commandes du Championnat du Monde ABB FIA de Formule E, avec 121 points, en profitant aussi de la contre-performance de Pascal Wehrlein (TAG Heuer Porsche), arrivé en leader à Monaco mais seulement 11e de cette course après des qualifications ratées.

« C’est vraiment cool, c’est un grand moment pour moi, et ces deux gars étaient très rapides, donc la course a été difficile », a réagi le Kiwi victorieux en descendant du podium princier. « Je n’y crois pas encore, c’est vraiment spécial, il va me falloir un moment pour réaliser. Je suis peut-être passé en tête trop tôt, j’étais trop agressif, et après je me suis calmé ».

Quand les Kiwis dominent la Formule E…

C’est aussi le 3e podium consécutif pour Evans à Monaco, après une 3e place en 2021 et une 2e place en 2022. Le pilote Jaguar a gagné deux fois de suite cette année, à Sao Paulo et Berlin, puis Cassidy l’a imité, à Berlin et Monaco. C’est donc une série de quatre victoires consécutives pour des pilotes d’un même pays, du jamais vu en Formule E.

« Je me sentais fort et, à certains moments de la course, j’ai pensé que c’était ma journée », a confié l’autre Kiwi de cette course intense de bout en bout. « Mais j’avais un aileron abîmé et je ne m’attendais pas à ce que Nick me passe, au moment qu’il a choisi pour m’attaquer. Il a choisi le moment idéal. J’ai quand même pris 18 points, donc c’est un bon résultat. Et j’attends avec impatience les deux prochaines courses, à Djakarta (3-4 juin). Il fera très chaud et tout est possible là-bas ».

 

Jake Dennis, un Anglais sur le podium

Le podium a été complété par un Anglais, Jake Dennis (Avalanche Andretti), le jour du couronnement du nouveau roi Charles III. « C’est mon deuxième podium d’affilée, donc c’est bon pour le championnat. J’ai eu des qualifications catastrophiques, mais on a bien géré l’Attack Mode et je me suis rendu compte que les deux gars de devant étaient trop rapides, donc j’ai préféré assurer la 3e place », a expliqué Dennis. Il est désormais 3e du championnat.

La course s’est terminée au ralenti, derrière la Voiture de Sécurité, à la suite d’un accrochage à Sainte Dévote entre Sam Bird, l’autre pilote Jaguar, et Nico Müller (Cupra).

Pour Vergne, le Prix du « ABB Driver of Progress »     

Le nouveau Prix “ABB Driver of Progress”, créé pour récompenser l’auteur de la remontée du jour, est logiquement revenu à Jean-Eric Vergne (DS Penske), parti 22e et dernier sur la grille suite à une pénalité à la fin des qualifications, pour pression des pneus non-conforme. Le double champion de Formule E a terminé 7e et complète le Top 5 provisoire du championnat pilotes, derrière Cassidy, Wehrlein, Dennis et Evans.

Monaco win leaves title race wide open
Restaurant « Le Club »
La Billetterie
La Boutique Officielle
Visites Virtuelles
Inscription aux actualités de L’ACM
Suivez-nous