Événements à venir :

Billetterie Officielle : Réservez vos billets dès maintenant       –       Formula 1 Grand Prix de Monaco 2024 : Presentation

Billetterie Officielle : Réservez vos billets dès maintenant       –       Formula 1 Grand Prix de Monaco 2024 : Presentation

Menu

La Parade de la Carrière de Senna : exceptionnelle, à tous points de vue !

Les nostalgiques de « la F1 d’avant » et tous les fans d’Ayrton Senna, quel que soit leur âge, vont assister samedi 11 mai, entre 12h50 et 13h20, à une parade exceptionnelle en l’honneur du grand champion brésilien. Car l’Automobile Club de Monaco (ACM), en liaison étroite avec l’Instituto Ayrton Senna, Lotus Héritage et la McLaren Academy, a réuni un plateau de rêve rappelant les grandes étapes de son parcours vers le sommet du sport automobile…

Le kart de Senna en 1977

C’est au volant de ce kart que le jeune Ayrton Senna, 17 ans, est devenu en 1977 Champion d’Amérique du Sud, lors d’une course organisée en Uruguay, dans la ville de San José. Il ne pouvait pas porter le numéro 42, son numéro-fétiche de l’époque, en raison du règlement de l’épreuve, et il a donc arboré le chiffre 7 sur son kart. C’est au volant de ce kart, désormais la propriété de Zak Brown, le grand patron de McLaren F1, que Senna a aussi terminé 2e du Championnat du Brésil, sur le circuit d’Interlagos. Il sera piloté par Gabriel Bortoleto, un jeune Brésilien de la McLaren Drivers Academy, sacré Champion FIA de Formule 3 l’an dernier.

Formule Ford 2000 : la Van Diemen RF82 de Senna en 1982

Après une saison 1981 très réussie (12 victoires en 20 courses de Formule Ford 1600, Champion de Grande-Bretagne), Ayrton Senna découvre la Van Diemen RF82 équipée d’un moteur 2 litres, bien plus puissante. A 22 ans seulement, il va rafler une quantité record de victoires (22) et le titre de champion d’Europe. Cette Van Diemen de 1982 sera pilotée samedi à Monaco par Cristina Gutiérrez, l’Espagnole de la McLaren Drivers Academy.

Formule 3 : la Ralt RT3 du Grand Prix de Macao 1983

La saison 1983, en Formule 3, est dominée par un Ayrton Senna insatiable, malgré la redoutable concurrence d’un jeune Anglais, Martin Brundle, qui lui donne du fil à retordre. Le Brésilien se rapproche encore de la F1 en terminant Champion de Grande-Bretagne grâce à 12 victoires. Le 20 novembre 1983, Senna va clôturer sa masterclass par une victoire de prestige au Grand Prix de Macao, au volant de cette Ralt RT3 à moteur Toyota, inscrite par l’écurie West Surrey Racing et un milliardaire local, Teddy Yip. Le pilote de cette Ralt de F3 sera l’Irlandais Eddie Irvine, qui a couru contre Senna et remporté 4 Grands Prix de F1, montant 26 fois sur le podium.

Formule 1 : la Toleman TG184 de 1984

C’est la première F1 pilotée par Ayrton Senna en Championnat du Monde. Dessinée par Rory Byrne, elle est très lourde, sans direction assistée, et propulsée par un moteur turbo anglais, un Hart d’environ 600 chevaux. Il va décrocher trois podiums dans cette voiture, dont cette fameuse 2e place à Monaco, derrière Alain Prost, sous une pluie torrentielle ayant incité Jacky Ickx à agiter le drapeau rouge. Ils restent les trois seuls podiums de l’histoire de l’écurie britannique créée par Ted Toleman, un transporteur routier décédé en avril 2024. Cette Toleman sera pilotée par le Suédois Stefan Johansson, coéquipier de Senna en 1984.

Formule 1 : la Lotus 97T de 1985

Equipée d’un moteur V6 turbo Renault de 1.5 L qui développe 760 chevaux, la Lotus 97T (avec T pour turbo), est la F1 dans laquelle le futur « Magic Senna » a remporté ses deux premiers Grands Prix, à Estoril puis à Spa-Francorchamps. Elle est équipée, dans le cockpit, de plusieurs afficheurs à cristaux liquides, une nouveauté à l’époque. C’est un régal pour Senna, très gourmand en données. Cette monoplace désormais mythique a aussi permis au Brésilien de signer ses sept premières pole positions, toutes en 1985. Cette Lotus 97T sera pilotée par le Belge Thierry Boutsen qui a remporté 3 Grands Prix de F1, montant 15 fois sur le podium.

Formule 1: la McLaren MP4/5B de 1990

Cette McLaren MP4/5B a été pilotée en 1990 par Ayrton Senna et son nouveau coéquipier Gerhard Berger, suite au départ d’Alain Prost chez Ferrari. C’est une évolution de la MP4/5 de la saison précédente, l’écurie anglaise n’ayant pas souhaité créer une nouvelle voiture, estimant que le châssis de 1989 était une bonne base sur laquelle continuer. Elle a été équipée d’un nouveau moteur V10 Honda, le RA100E, qui développait en moyenne 700 CV, selon sa configuration. Ce modèle a raflé 6 victoires et 12 pole positions cette année-là, conclue par deux nouveaux titres mondiaux, pilotes et constructeurs, pour Senna et McLaren. Avec un dénouement spectaculaire à Suzuka, quand le Brésilien a éliminé volontairement son grand rival français. Cette McLaren MP4/5B sera pilotée par Bruno Senna, le neveu du triple champion du monde, qui a disputé 46 Grands Prix de F1.

Restaurant « Le Club »
La Billetterie
La Boutique Officielle
Visites Virtuelles
Inscription aux actualités de L’ACM
Suivez-nous