Événements à venir :

Billetterie Officielle : Réservez vos billets dès maintenant       –       Formula 1 Grand Prix de Monaco 2024 : Presentation

Billetterie Officielle : Réservez vos billets dès maintenant       –       Formula 1 Grand Prix de Monaco 2024 : Presentation

Menu

L’éternel héritage d’Ayrton Senna

Ce samedi, le Circuit de Monaco a accueilli une parade très particulière en l’honneur du grand champion brésilien. Un plateau spectaculaire rappelant les grandes étapes qui l’ont mené vers ses plus beaux succès, au sommet de la Formule 1. 

Un kart et cinq monoplaces entrées dans la légende. Dénominateur commun : tous sont passés entre les mains du maître en matière de pilotage, Ayrton Senna. Cette parade en hommage à sa carrière a été rendue possible grâce au travail des équipes de l’Automobile Club de Monaco, en liaison étroite avec l’Instituto Ayrton Senna, Lotus Héritage et la McLaren Academy.

Au volant de ces engins d’un autre temps, des pilotes de renom et en devenir ont défilé durant quelques tours, pour le plus grand plaisir des très nombreux spectateurs restés en tribunes à l’heure du déjeuner pour ne pas perdre une miette de ce spectacle exceptionnel. La nouvelle génération a été associée à cet hommage puisque deux membres de la McLaren Drivers Academy, Gabriele Bortoleto et Cristina Gutiérrez, ont été invités à piloter respectivement le kart de 1977 et la Van Diemen RF82 de la légende brésilienne.

Emu aux larmes, Eddie Irvine a savouré chaque instant de ses quelques minutes dans la Ralt RT3 du Grand Prix de Macao 1983. Puis les années F1 ! A commencer par la Toleman TG184 avec laquelle Ayrton Senna a fait ses grands débuts dans la discipline, pilotée par Stefan Johansson, tandis que Thierry Boutsen s’épanouissait dans la Lotus 97T de 1985 avec laquelle Ayrton Senna a remporté ses deux premiers Grands Prix, au Portugal et en Belgique. Et comment organiser une parade en hommage à cet as du pilotage sans aligner une McLaren ? Equipé d’un casque évocateur aux couleurs du Brésil, Bruno Senna, le neveu aux 46 départs en F1, a fait vrombir le moteur de la MP4/5B de 1990, une monoplace très réussie, à une époque où Ayrton Senna partageait le garage McLaren avec Gerhard Berger.

« C’est une voiture incroyable, j’ai eu beaucoup de plaisir à la piloter, et avec le bruit de son moteur V10 Honda, je crois que les spectateurs ont été très contents », a dit Bruno Senna dans les stands, après la parade.

Cet instant commémoratif a été ponctué par la venue sur la grille de départ de S.A.S. Le Prince Albert II de Monaco. Un cliché souvenir, saisi pour l’occasion, devrait rester encore de longues années dans les mémoires. D’autres grandes pontes de la discipline, comme Zak Brown ou le pilote Ferrari monégasque Charles Leclerc, ont également assisté à ce moment suspendu dans le temps.

Restaurant « Le Club »
La Billetterie
La Boutique Officielle
Visites Virtuelles
Inscription aux actualités de L’ACM
Suivez-nous