Événements à venir :

Billetterie Officielle : Réservez vos billets dès maintenant   –   Rallye Monte-Carlo WRC 2024 : Revivez l’édition 2024   –   Rallye Monte-Carlo Historique 2024 : Un grand millésime

Billetterie Officielle : Réservez vos billets dès maintenant   –   Rallye Monte-Carlo WRC 2024 : Revivez l’édition 2024   –   Rallye Monte-Carlo Historique 2024 : Un grand millésime

Menu

ES5 : Ogier récidive…

Deux temps scratch d’affilée pour Sébastien Ogier vendredi matin, dans l’ES4 puis l’ES5, entre La Bréole et Selonnet (18,31 km). Le héros local a bien profité de cette première boucle et remonte au 2e rang du classement général, à 10.7 secondes d’Elfyn Evans, son coéquipier chez Toyota. Le 92e Rallye Monte-Carlo est bien lancé et le suspense est total. Notamment pour la 3e place sur le podium, car Adrien Fourmaux (M-Sport Ford) roule de plus en plus vite… 

“Il semblerait que je sois encore en vie. J’avais du mal jusque-là, j’ai une semaine compliquée mais je vais faire de mon mieux. J’en parlerai après le rallye… ”, a déclaré un Seb Ogier particulièrement ému, au point stop de cette spéciale négociée à la manière de ses plus belles saisons en WRC, couronnées par huit titres mondiaux.

Face à un Ogier en mode maestro, le leader du rallye est toujours Evans, mais il n’a plus qu’une dizaine de secondes d’avance sur son coéquipier français, 40 ans depuis le 17 décembre, son chiffre-fétiche, celui qu’il porte aussi comme numéro de course sur sa Yaris noire. Battu de 11.2 secondes dans cette ES5, par Ogier, le Gallois n’était pas en confiance : “Il y a très peu d’adhérence dans les portions verglacées, et beaucoup plus dans les portions sèches”, a résumé le vice-champion du monde en titre.

Fourmaux hausse le ton

La performance la plus réussie dans cette spéciale, en plus de celle d’Ogier, a été l’œuvre d’Adrien Fourmaux, le pilote M-Sport Ford : 3e chrono, juste derrière Evans, à six dixièmes seulement du Gallois. “On avait de bons réglages, de très bonnes notes, je me sentais bien et je me suis fait plaisir, sans prendre trop de risques. Je suis content”, a dit le Français, de retour en Rally1 après une saison en WRC2.

Du côté de chez Hyundai, Ott Tänak a retrouvé un bon rythme et fait mieux que son coéquipier Thierry Neuville, dans cette spéciale, pour compenser sa petite erreur dans l’ES3 : “J’avais beaucoup de mentions de verglas dans mes notes et j’ai été trop prudent. C’est compliqué de prendre plus de risques quand les notes du co-pilote disent qu’il y a du verglas partout”, a regretté le Belge au point stop. Il est désormais 3e du classement général, à 24.5 secondes d’Ogier, mais tout reste possible dans les 12 spéciales restantes, jusqu’à dimanche matin.

Après la pause de la mi-journée au parc d’assistance de Gap, une deuxième boucle est prévue cet après-midi, avec les trois mêmes spéciales (ES6 à ES8). Une seule chose est sûre, elles seront moins glissantes que dans leur version matinale.

Classement ES 5

Restaurant « Le Club »
La Billetterie
La Boutique Officielle
Visites Virtuelles
Inscription aux actualités de L’ACM
Suivez-nous