Événements à venir :

91e Rallye Monte-Carlo :  Ogier / Landais, vainqueurs      -     25e Rallye Monte-Carlo Historique – du 24 janvier au 1er février 2023 –  La liste des engagés      -     La Boutique Officielle : Vos idées cadeaux pour Noël

91e Rallye Monte-Carlo :  Ogier / Landais, vainqueurs      -     25e Rallye Monte-Carlo Historique – du 24 janvier au 1er février 2023 –  La liste des engagés      -     La Boutique Officielle : Vos idées cadeaux pour Noël

Menu
91e Rallye Automobile Monte‑Carlo
16 - 22 janvier 2023
Live Classements / Résultats
Hospitalité
Archives
Partenaires

Seb Ogier, la preuve par 9 !

Il l’a fait, sans trembler, en gérant parfaitement, jusqu’au bout, ce 91e Rallye Monte-Carlo qui restera dans les annales du Championnat du monde des rallyes (WRC) : Sébastien Ogier, 39 ans, a remporté dimanche son 9eRallye Monte-Carlo depuis 2009, en signant la moitié des temps scratch (9 sur 18) et en menant de bout en bout au classement général. Ce n’était arrivé que quatre fois au 21e siècle avant ce week-end qu’il a lui-même qualifié de « parfait », sans aucune arrogance.

Au palmarès des sans-faute en Principauté, des leaders implacables et intouchables d’un « Monte-Carl », qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige ou pas, Ogier (2018, 2023) égalise avec Loeb (2005, 2007). Le seul autre membre de ce club très sélect est le Finlandais Mikko Hirvonen (2010, chez Ford). C’est donc une performance rarissime, une de plus, que vient de boucler le pilote des Hautes-Alpes, désormais pigiste de luxe en WRC.

C’est la 56e victoire en WRC pour l’octuple champion du monde (contre 80 pour l’autre Seb, Loeb) mais c’est la toute première pour son nouveau copilote Vincent Landais, dès leur deuxième sortie commune en compétition (4eau Japon fin 2022). « Ce n’est jamais facile ici et Kalle (Rovanperä) n’était qu’à 16 secondes de moi ce matin, au prix d’une grosse prise de risques samedi », a souligné le héros du jour.

Dans cette manche d’ouverture de la saison 2023, Ogier avait face à lui, à armes égales, le tout jeune champion du monde en titre. Il y a eu match mais le Français n’a rien lâché, creusant d’abord l’écart vendredi, puis gérant son avance samedi et dimanche, pour éviter une crevaison comme celle qui lui avait coûté la victoire en 2022, dans la dernière spéciale, à la fin de son duel mémorable avec Loeb. Comme à l’époque encore récente de sa domination sans partage sur le WRC, couronnée par huit titres mondiaux : de 2013 à 2016 chez Volkswagen, en 2017 et 2018 chez M-Sport Ford, en 2020 et 2021 chez Toyota.

Cette 9e victoire, dans un Monte-Carlo intégralement sec, au volant d’une Yaris dominatrice, lance parfaitement la saison du WRC. Et le podium final reflète l’état des forces en présence, avec un doublé du Toyota Gazoo Racing et un podium mérité pour Thierry Neuville (Hyundai Motorsport). C’est aussi le premier podium de Cyril Abiteboul (ex-Renault F1) comme team manager de l’équipe sud-coréenne, en prélude à une année 2023 qui sera forcément rythmée par un nouveau duel entre le Toyota Gazoo Racing et Hyundai Motorsport, arbitré parfois par M-Sport Ford.

Au pied du podium, derrière Elfyn Evans (4e) dans la troisième Toyota de pointe, la dernière grosse bagarre du week-end a opposé un autre pilote Toyota, Takamoto Katsuta, à un pilote M-Sport Ford, l’Estonien Ott Tänak. C’est le champion du monde 2019 (chez Toyota) qui a raflé la mise, d’une grosse minute, alors qu’il n’y avait plus qu’un dixième de seconde d’écart entre les deux pilotes au départ de la 18e et dernière épreuve spéciale. Un problème de suspension pour le Japonais a fait la différence et rendu un semblant de sourire à Tänak.

Au classement du championnat du monde, Ogier le pigiste est en tête, avec deux points d’avance seulement sur Rovanperä qui a raflé les cinq points de la Power Stage, pour la 12e fois de sa carrière en WRC. Le jeune Finlandais sera le grand favori en Suède, alors qu’Ogier sera à la maison, en famille. Quant à l’édition 2024 du Rallye Monte-Carlo, elle comptera peut-être un certain Seb Ogier parmi les engagés. « Pour faire un compte rond », a-t-il souri dimanche, sur le port de Monaco.

Restaurant « Le Club »
La Billetterie
La Boutique Officielle
Visites Virtuelles
Inscription aux actualités de L’ACM